Yann Moix n'aime pas les femmes de 50 ans: "Je n'ai pas à répondre au tribunal du bon goût"

VideoL'année 2019 vient à peine de commencer et on ne sait pas si Yann Moix a fait la galette des rois mais il est en tout cas déjà coiffé de la couronne du goujat. Il a en effet déclaré dans une interview accordée à Marie-Claire qu'il était "incapable" d'aimer une femme de son âge. "Je trouve ça trop vieux. (...) Le corps d'une femme de 50 ans n'est pas extraordinaire du tout." Les femmes, célèbres et anonymes, de tous les âges, lui ont répondu. Sur RTL, lundi soir, il a réagi à la polémique en expliquant qu'il souffrait en fait d'une sorte de "névrose".

"Je ne vis pas ça comme une fierté, mais presque comme une malédiction. On n'est pas responsable de ses goûts, de ses penchants, de ses inclinations." Celui qui dit avoir écrit un livre "puissant de vérité" trouve les critiques qui ont fait suite à ses propos du niveau "cour de récré". Et il n'entend pas s'excuser d'avoir dit ce qu'il pensait.

Yann Moix estime que ses propos ne regardent que lui. "J'aime qui je veux et je n'ai pas à répondre au tribunal du bon goût, qui pour moi est une absence totale de goût." Il le jure: il ne "réduit pas les femmes" à leur physique. "L'être humain est fabuleux en tant que tel (...) Je constate simplement par mon vécu, par mon expérience, qu'à chaque fois qu'une histoire d'amour était forte, durable et intense, c'était toujours avec une femme plus jeune que moi."

Yann Moix confie être "prisonnier" de lui-même. Et en pensant aux femmes de cinquante ans, qu'il dit "ne pas intéresser non plus", il dit au sujet de leur manque d'intérêt mutuel: "Tant mieux pour elles et tant pis pour moi".

Il s'attarde ensuite sur ses névroses en expliquant qu'il trouve la rupture "plus grave" que la mort. "Quand quelqu'un meurt de mes proches, je suis moins triste que quand je me fais quitter. Quand quelqu'un meurt, c'est irrémédiable, plus personne n'a accès à cette personne. Quand quelqu'un vous quitte, tout le monde y a encore accès, sauf vous." Yann Moix vient de sortir un livre baptisé "Rompre", la polémique est une manière de vendre comme une autre.

  1. “La preuve que les influenceurs sur Instagram gâchent tout”

    “La preuve que les influen­ceurs sur Instagram gâchent tout”

    C’est une attraction majeure à Bali: le temple Pura Lempuyang Luhur est surnommé “les portes du ciel”. Il apparaît régulièrement sur les photos des influenceurs du monde entier. Ce qui pousse les gens à le visiter. Récemment, une touriste déçue a crié sa colère sur les réseaux sociaux. Sur les photos des stars d’Instagram, on pourrait croire à l’existence d’un large plan d’eau au pied du temple. En réalité, ce n’est qu’un morceau de gazon qui accueille les visiteurs. Le plan d’eau est en fait une illusion donnée par un jeu de filtres et de lumière.
  2. Des tontons saouls aux demoiselles d’honneur indélicates: il immortalise la réalité des mariages

    Des tontons saouls aux demoisel­les d’honneur indélica­tes: il immortali­se la réalité des mariages

    Les photographes de mariage nous ont habitués aux grands classiques, parfois un rien niais: clichés des signatures, fermeture fébrile de la robe de mariée, émotion du père devant l’autel, marié qui arrose le bouquet de la mariée... Sans compter les innombrables comptes Instagram dédiés aux mariages dans l’air du temps qui font rêver avec leur exemplarité à faire pâlir Pinterest. Mais Ian Weldon n’est pas de ceux-là: le photographe britannique préfère le côté rock ‘n’ roll des coulisses des mariages, surtout quand ils dégénèrent un peu.