29 secondes, le jeu de service expéditif de Daniil Medevedev à Stuttgart

Si Roger Federer est réputé pour ne pas traîner en route sur ses jeux de service, il s’est trouvé un concurrent de taille en la personne de Daniil Medvedev. Le jeune Russe a prouvé à Stuttgart qu’il était capable d’enchaîner, lui aussi, très vite sur sa mise en jeu.

Plein écran
© AFP

Quatre coups de raquette, quatre aces et pas de temps perdu entre les points: il n’a fallu que 29 secondes à Andrei Medvedev pour recoller à 5-2 dans la troisième manche de son match du deuxième tour contre Lucas Pouille, sur le gazon de Stuttgart. 

Un jeu de service expéditif qui n’a finalement servi qu’à précipiter la chute du jeune Russe, puisque, dans la foulée, Lucas Pouille mettait fin à ses espoirs en ponctuant la rencontre sur son service (7-6, 4-6, 6-2). Mais 29 secondes, ça laisse songeur. Surtout quand on sait pense que certains joueurs, comme Nadal et Djokovic par exemple, sont habitués à prendre des avertissements pour dépassement des 25 secondes accordées au serveur... entre deux points. 

  1. Un Medvedev impressionnant étrille Zverev pour remporter son 2e Masters 1000 d'affilée
    Play

    Un Medvedev impression­nant étrille Zverev pour remporter son 2e Masters 1000 d'affilée

    Le Russe Daniil Medvedev (ATP 4), 23 ans, tête de série numéro trois, a remporté dimanche le Masters 1000 de Shanghai, disputé sur surface dure et doté de 7.473.620 dollars. Il a en effet battu en finale l’Allemand Alexander Zverev (ATP 6), 22 ans, tête de série numéro cinq, en deux sets, 6-4, 6-1. Il ne lui a fallu qu’une heure et quatorze minutes pour boucler sa 59e victoire en 2019.