Plein écran
Matteo Berrettini. © EPA

Admiratif de Nadal, Berrettini vit un rêve: “J’ai dû voir au moins une centaine de ses matches”

Matteo Berrettini fait une quinzaine complètement folle lors du 4e et dernier Grand Chelem de l’année. L’Italien va disputer sa première demi-finale dans un Majeur ce vendredi face à l'une des légendes de son sport, Rafael Nadal.

Il y a dix ans, le jeune italien regardait “Rafa” devant sa télé. Aujourd’hui, il va l’affronter sur l’un des plus grands courts du monde, à Flushing Meadows. Pour leur première confrontation, les deux joueurs vont se retrouver pour une place en finale. Le 25e mondial connaît déjà par coeur son adversaire: “Qui ne connait pas Rafa? Tout le monde le connaît, je pense que j’ai dû voir au moins une centaine de ses matches”, a-t-il confié après sa victoire en quart de finale contre Gaël Monfils. 

Quand Nadal gagnait son premier Roland-Garros en 2005, Berrettini n’était encore qu'un enfant. Ce dernier se souvient d’ailleurs du tournoi de Rome, cette même année où le Majorquin avait remporté une finale d’anthologie en 5h14 et cinq sets (6-4, 3-6, 6-3, 4-6, 7-6) contre Guillermo Coria. “J’étais tout jeune. Je me souviens que c’était un match incroyable, vraiment incroyable. Et je me rappelle qu’il y avait une chaine qui ne diffusait que des dessins animés. Et je me disais, allez, les gars, je veux regarder mes cartoons, moi!”, explique-t-il.

À l’époque, la finale avait été diffusée en clair et le Romain se souvient de ce détail: “Du coup, le lendemain, j’avais plein de copains de classe qui avaient vu le match eux aussi. Ils avaient découvert le tennis ce jour-là et me disaient ‘Matteo, tu fais du tennis, toi, c’est cool.’ Et je leur répondais que mon rêve, c’était de jouer ce genre de match, un jour. Et maintenant, j’y suis. Alors je suis très content. Même si je sais que ça va être très difficile.”