Plein écran
Alison Van Uytvanck © Twitter WTA

Alison Van Uytvanck contrainte à l'abandon au Luxembourg

Pas de chance pour Alison Van Uytvanck (WTA 48). La Grimbergeoise, 25 ans, a été contrainte à l'abandon mardi lors de son premier tour du tournoi WTA indoor de Luxembourg, doté de 250.000 dollars. La N.2 belge, tête de série N.4 du tableau, menait 4-2 dans le premier set contre la qualifiée roumaine Monica Niculescu (WTA 111) lorsqu'elle a jeté l'éponge en raison d'une blessure à la cheville gauche.

"Ali menait 4-0, 30-30, lorsque sur une montée au filet, son pied gauche est resté accroché dans le terrain", a raconté à Belga son papa, René Van Uytvanck. "Elle s'est malheureusement tordu la cheville. Elle a encore essayé après s'être relevée, mais elle ne pouvait plus courir. Là, je suis en route avec elle pour effectuer des examens à l'hôpital. Nous espérons bien entendu que les ligaments ne soient pas touchés. Ali est toutefois en mesure de marcher, ce qui nous laisse à penser que les ligaments ne doivent pas être déchirés."

Victorieuse cette année à Budapest à Tashkent, Alison Van Uytvanck disputait à Luxembourg le tout dernier tournoi de sa saison 2019. Elle espérait y terminer sur une bonne note, alors qu'elle venait d'effectuer une belle remontée au classement WTA ces dernières semaines, avec un retour dans le Top-50.

"La saison touchait de toute manière à sa fin et Ali aura donc le temps de se reposer, mais nous avions évidemment espéré une toute autre fin. D'autant qu'elle jouait vraiment bien. Elle avait encore failli battre Kiki Bertens la semaine passée à Linz. Nous croisons les doigts pour que ce ne soit pas trop grave", a conclu René Van Uytvanck.