Plein écran
Possible adversaire de David Goffin au troisième tour de l'Open d'Australie, Andrey Rublev reste sur une série de 12 victoires consécutives et a déjà empoché deux titres en 2020. © EPA

Andrey Rublev, la sensation qui pourrait se dresser sur la route de David Goffin à Melbourne

Australian OpenL’attention s’est, surtout, concentrée sur l’ATP Cup et le sacre de la Serbie de Novak Djokovic en ce début d’année tennistique. Mais, loin de l’agitation générée par cette première édition de la ‘Coupe du monde du tennis’, un homme a flambé dans les tournois du début de saison: il faudra, à n’en pas douter, être attentif au parcours du jeune Andrey Rublev à Melbourne. Et David Goffin pourrait rapidement retrouver le Russe sur son chemin australien.

Le Liégeois arrive à Melbourne avec de belles certitudes et une confiance boostée par ses victoires sur Grigor Dimitrov et Rafael Nadal, mais il devra très vite déployer son meilleur niveau sur les courts du premier Grand Chelem de la saison. Parce qu’un premier tour contre Jérémy Chardy n’est jamais un cadeau, pas plus d’ailleurs, que la perspective de croiser Pierre-Hugues Herbert au second tour. Mais surtout parce que la première tête de série qui pourrait se dresser sur le chemin du meilleur joueur belge, en Australie, a démarré la saison en boulet de canon. 

Si la logique est respectée, David Goffin (tête de série numéro 11) et Andrey Rublev (tête de série numéro 18) auront rendez-vous au troisième tour, pour ce qui pourrait être l’un des chocs de la première semaine de l’Open d’Australie. Et un sacré défi pour le Liégeois, car le Russe, qui avait battu Goffin  lors de leur unique confrontation (à l’US Open en 2017), est en pleine ascension. 

Plein écran
David Goffin et Andrey Rublev se sont croisés une seule fois sur le circuit: c'est le Russe qui s'était imposé, en trois manches, en huitièmes de finale de l'US Open 2017. © Photo News

Deux titres et 12 victoires de rang

Le grand public l’avait justement découvert lors de cette édition 2017 du Grand Chelem new-yorkais.  Tout fraîchement installé dans le top 50, il efface, notamment, Dimitrov et Goffin pour se frayer un chemin vers son premier quart de finale majeur. Et s’il n’a plus réédité la performance depuis (il a encore joué un huitième de finale, en septembre dernier, toujours à Flushing Meadows), il a tout de même continué à grandir et il a véritablement explosé depuis la fin de la saison dernière. 

Titré à Moscou en octobre, Andrey Rublev a enchaîné en Coupe Davis, où il a remporté ses quatre simples et porté la Russie, pourtant orpheline de Daniil Medvedev, vers les demi-finales. À l’issue de la saison, Roger Federer pointait d’ailleurs le Russe comme le jeune à suivre en 2020. 

Et le Maestro ne s’est pas trompé. Sur sa lancée, Andrey Rublev, désormais âgé de 22 ans, vient d’ajouter deux titres à son palmarès: à Doha et à Adelaïde, où il a notamment croqué Felix Augier-Aliassime et Daniel Evans (le seul joueur ayant battu Goffin lors de l’ATP Cup). Fort d’une série de 12 victoires consécutives, Andrey Rublev arrive donc en pleine bourre à Melbourne et s’il digère bien les voyages et l’accumulation des rencontres, il faudra assurément s’en méfier... 

Plein écran
À Adelaïde, ce week-end, Andrey Rublev a remporté le quatrième titre de sa carrière et le deuxième de sa saison 2020. © AFP

Goffin-Rublev au troisième tour? Deux écueils à franchir avant

Pour que David Goffin et Andrey Rublev se retrouvent, deux ans et demi après leur premier affrontement, il faudra qu’ils réussissent leur entame de tournoi. David Goffin ouvrira son tournoi mardi, contre le Français Jérémy Chardy, qu’il avait dompté à Wimbledon, l’an dernier, en trois manches. En cas de second tour, le Liégeois retrouvera le vainqueur du duel entre son ami Pierre-Hugues Herbert et le Britannique Cameron Norrie. 

Andrey Rublev devra, pour sa part, se frotter à un joueur local pour débuter. Le tirage au sort a placé sur sa route l’Australien Christopher O’Connell, 116e joueur mondial et bénéficiaire d’une invitation. S’il s’impose, il sera ensuite opposé au vainqueur de la rencontre du premier tour entre le Japonais Yuichi Sugita (ATP 89) et Elliott Benchetrit, le Français, qui a mis fin à la carrière de Steve Darcis au premier tour des qualifications avant de se qualifier pour le premier tableau final de Grand Chelem de sa carrière.