Plein écran
© Photo News

Andy Murray évoque un retour en simple cette année

Opéré de la hanche en janvier, le Britannique Andy Murray a déclaré mercredi qu'il espérait rejouer en simple cette année, mais sans que l'ancien numéro un du tennis mondial ne fixe de date précise. 

"J'espère qu'à un moment donné cette année, je pourrai recommencer à jouer en simple", a lâché Andy Murray, s'exprimant à l'occasion du lancement d'un nouveau programme d'aide au tennis en partenariat avec Amazon Prime, au Queen's. "Je suis tout à fait heureux en ce moment, donc je n'ai pas besoin de jouer en simple après Wimbledon ou à l'US Open. Je pense que ça va prendre un peu plus de temps", a-t-il cependant ajouté.

Absent du circuit depuis sa défaite au 1er tour de l'Open d'Australie en janvier, le Britannique retrouvera la compétition la semaine prochaine, en double, associé à l'Espagnol Feliciano Lopez sur le gazon du Queen's. Il envisage ensuite de jouer le double en juillet à Wimbledon, où il a remporté deux de ses trois titres du Grand Chelem en simple.  

“Je ne progresse que pas à pas”

En simple, Andy Murray ne s'est contenté que de quelques entraînements depuis son opération, avec l'Américain Frances Tiafoe, et n'a toujours pas disputé de match, même à l'entraînement. "Je ne progresse que pas à pas”, a déclaré l'Écossais. "Je me sens bien, à peu près sans douleur et j'aime m'entraîner et progresser. Mais j'ai encore beaucoup de travail à faire avant d'atteindre le niveau où j'aurai l'impression de pouvoir être compétitif" a encore dit le double champion olympique.

Murray avait annoncé en janvier qu'il prendrait sans doute sa retraite après Wimbledon, en raison de ses douleurs récurrentes à la hanche.  Il avait ensuite retrouvé un peu d'espoir, après une nouvelle opération qui l'a libéré de la douleur, et avait déclaré fin mars qu'il aimerait "continuer à jouer".

  1. Elise Mertens “surprise”, mais satisfaite de son entrée en lice à Osaka

    Elise Mertens “surprise”, mais satisfaite de son entrée en lice à Osaka

    Elise Mertens (WTA 24) était satisfaite d'avoir franchi, lundi, le premier tour du tournoi WTA Premier sur dur d'Osaka, doté de 823.000 dollars, au détriment de la jeune Américaine Whitney Osuigwe (WTA 115), 17 ans. La Limbourgeoise, 23 ans, devait initialement défier Anastasija Sevastova (WTA 18), tête de série N.6, mais la Lettone, qui l'avait battue à Roland-Garros, a déclaré forfait en raison de problèmes digestifs.