Plein écran
Un titre qui va faire un bien fou à Andy Murray © AP

Andy Murray s’offre le premier titre de sa saison à Anvers

La finale du tournoi d’Anvers, entre deux anciens lauréats de Grand Chelems, s’annonçait grandiose, elle a tenu ses promesses. Au bout de deux heures d’un combat intense, c’est finalement Andy Murray qui ajoute son nom au palmarès de l’European Open (3-6, 6-4, 6-4). Le premier titre de la saison pour le Britannique, qui succède à son compatriote Kyle Edmund. 

Andy Murray a remporté la quatrième édition de l’European Open, le tournoi de tennis ATP 250 d’Anvers, joué sur surface dure et dotée de 635.750 euros, dimanche. Le Britannique, 243e au classement ATP, est venu à bout du Suisse Stan Wawrinka (ATP 18) 3-6, 6-4, 6-4 après 2 heures et 28 minutes de jeu.

Murray signe une 12e victoire en 20 duels avec Wawrinka. Le Britannique, 32 ans, qui revient progressivement au plus haut niveau après son opération à la hanche en janvier, n’avait plus disputé de finale depuis son sacre à Dubai en février 2017. Il ajoute un 46e titre à son riche palmarès, qui comprend notamment trois victoires en Grand Chelem (deux succès à Wimbledon et un à l’US Open).

Wawrinka, 34 ans, visait lui le 17e titre de sa carrière, le premier depuis le tournoi de Genève en mai 2017. Murray est le quatrième joueur à inscrire son nom au palmarès de l’épreuve, après les Français Richard Gasquet (2016) et Jo-Wilfried Tsonga (2017) et son compatriote Kyle Edmund (2018).

Plein écran
Cette fois, Stan Wawrinka a dû rendre les armes. © AP
  1. Berrettini quitte le Masters sur une victoire contre Thiem, déjà qualifié

    Berrettini quitte le Masters sur une victoire contre Thiem, déjà qualifié

    L'Italien Matteo Berrettini (ATP 8), déjà éliminé, a conclu sa première participation aux ATP Finals, le Masters masculin de tennis, par une victoire sur l'Autrichien Dominic Thiem (ATP 5) 7-6 (7-3), 6-3 jeudi, à l'O2 Arena de Londres, dans le groupe Björn Borg. Cette défaite n'a pas de conséquence pour Thiem, déjà qualifié pour les demi-finales avant cette rencontre. La partie a duré 1 heure et 17 minutes.