"Arrêtez de chercher les clics, imbéciles!": Kyrgios s'en prend aux médias australiens

Le fantasque Nick Kyrgios s'en est pris aux médias de son pays après son match au tournoi ATP de Delray Beach ce lundi. Il est accusé d'avoir volontairement laissé filer son match la nuit dernière contre son compatriote John Millman. Mais étonnement, Kyrgios l'a emporté puis a laissé éclater sa colère sur Twitter.

"J'ai gagné le match, imbéciles. Arrêtez de chercher les clics. J'ai bien compris qu'il n'y avait rien d'intéressant à écrire sur le sport australien et que vous deviez écrire vos conneries. C'est trop drôle. Un boxeur qui mettrait ses poings vers le bas durant un combat serait-il accusé de se saboter?", s'est expliqué sur Twitter Kyrgios en s'en prenant notamment à WWOS qui avait titré dans un premier temps "Kyrgios accusé de sabotage dans sa victoire à Delray Beach", avant de changer son titre plusieurs fois.

Le 64e joueur mondial a été accusé par certains médias australiens d'avoir volontairement laissé filer certains points sans se battre.

Kyrgios a pourtant gagné

Le jeune joueur australien était pourtant sorti vainqueur face à son compatriote John Millman au premier tour au terme d'un match accroché (6-4, 6-7, 7-6).

Le joueur est souvent critiqué pour sa nonchalance et sa désinvolture sur les courts. Alors qu'il entretient des rapports tendus avec la presse de son pays, cela se semble pas parti pour s'arranger de si tôt.