Plein écran
Ashleigh Barty, une numéro 1 mondiale à long terme? © Action Images via Reuters

Ashleigh Barty, la nouvelle reine

Quel chemin parcouru! Trois ans après être revenue au tennis, qu’elle avait un temps laissé de côté pour le cricket, Ashleigh Barty grimpe ce lundi à la première place de la hiérarchie. Et l’Australienne a tout d’une numéro 1 mondiale qui peut s’installer sur le trône. Même si la concurrence est grande. 

Les ennuis des uns font parfois le bonheur des autres. Il y a quelques mois, on pensait Naomi Osaka, première joueuse depuis plus de trois ans à enchaîner deux titres en Grand Chelem, bien partie pour asseoir sa domination sur le circuit féminin, mais la Japonaise a connu un sérieux coup de mou. 

Une Australienne numéro 1 mondiale? Un seul précédent

Un coup de mou qui coïncide avec la montée en puissance d’Ashleigh Barty. Déjà très solide depuis le début de la saison (quart de finale à Melbourne, titre à Miami), l’Australienne a frappé fort à Roland-Garros, où elle a profité d’un tableau rapidement amputé de ses principales favorites, pour avancer et s’offrir le premier titre en Grand Chelem de sa carrière. 

Mais Barty n’avait pas envie de s’arrêter là et en surfant sur la vague de ce sacre parisien, elle a confirmé sur gazon, en enlevant le trophée à Birmingham. Suffisant pour grimper au sommet de la hiérarchie et devenir la deuxième Australienne  numéro 1 mondiale de l’histoire, 33 ans après Evonne Goolagong. Et si elle confirme sur le plus célèbre gazon du monde, dans deux semaines, elle pourrait bien s’y installer à long terme... 

Plein écran
Titrée à Birmingham, deux semaines après Roland-Garros, l’Australienne est en toute grande forme. © AP
Plein écran
Australia's Ashley Barty celebrates a point over Germany's Julia Goerges during day nine of the Nature Valley Classic at Edgbaston Priory Club, Birmingham. ! only BELGIUM ! © Photo News
  1. David Goffin est impatient de commencer le premier tournoi joué en Arabie Saoudite

    David Goffin est impatient de commencer le premier tournoi joué en Arabie Saoudite

    David Goffin (ATP 11) a déjà le regard tourné vers 2020. Dans le cadre de sa préparation, le Liégeois, 29 ans, participera ainsi de jeudi à samedi à la Diriyah Tennis Cup, une lucrative exhibition de 3 millions de dollars qui réunit en Arabie Saoudite 8 joueurs, dont 6 du Top-20, parmi lesquels le Russe Daniil Medvedev (ATP 5), le Français Gaël Monfils (ATP 10) et le Suisse Stan Wawrinka (ATP 16).