Plein écran
© AP

Battu pour son retour en simple, Andy Murray ne jouera pas l’US Open

Andy Murray ne disputera pas l'US Open en simple, déclinant l'invitation délivrée par les organisateurs de la dernière levée du Grand Chelem de la saison. Le Britannique s'est incliné lundi pour son retour en compétition en simple au premier tour du tournoi Masters 1000 de Cincinnati, éliminé par le Français Richard Gasquet 6-4, 6-4, lundi, sept mois après son dernier match à l'Open d'Australie.

"Je pense que j'ai bien joué, mais il y avait tout plein de choses que j'aurais aimé faire mieux pendant le match. Mais il faut être réaliste en terme de résultat que je peux espérer", a commenté Andy Murray, ancien numéro 1 mondial aujourd'hui 324e à l'ATP. Gasquet "a utilisé tous les angles du court et il est l'un des meilleurs en la matière. Alors, je devais me déplacer beaucoup latéralement, tout en ne parvenant pas à m'avancer aussi bien (vers le filet). Sur certains points, je ne courais même pas, je n'avais aucune réaction. Mais cela n'a rien à voir avec ma hanche. C'est juste moi qui ne courais pas vers la balle, je le faisais un peu mieux vers la fin du match", a ajouté l'Ecossais.

Murray, 32 ans, avait déjà fait son retour en compétition en double en remportant notamment le tournoi sur gazon du Queen's, associé à l'Espagnol Feliciano Lopez.
Le double champion olympique (2012, 2016) et triple vainqueur en Grand Chelem (US Open 2012 et Wimbledon 2013 et 2016) ne disputera pas le simple à l'US Open, jouant cependant le double messieurs et le double mixte. "Je ne veux pas accepter une invitation en ne sachant pas comment je vais réagir après chaque match. Il faut que j'aligne des matches et m'entraîne encore un peu plus.”

Le 14 janvier, Andy Murray avait disputé son dernier simple au premier tour de l'Open d'Australie, s'inclinant en cinq sets (6-4, 6-4, 6-7 (7/5), 6-7 (7/4), 6-2) après un épatant combat face à l'Espagnol Roberto Bautista, en dépit d'une hanche droite qui le faisait souffrir depuis deux ans. Fin janvier, il avait subi une seconde opération à sa hanche et avait alors laissé entendre que sa carrière était terminée.

Il avait effectué son retour en double mi-juin avant de s'aligner en simple à Cincinnati lundi.

  1. Federer: “Je pensais à la façon dont j'allais expliquer ma défaite"
    Play

    Federer: “Je pensais à la façon dont j'allais expliquer ma défaite"

    Le 3e tour de l'Open d'Australie a bien failli être fatal à Roger Federer. Le Suisse, 3e mondial et six fois vainqueur de la première levée du Grand Chelem, s'est qualifié de justesse pour les huitièmes de finale, vendredi, à Melbourne, en battant difficilement 3e tour l'Australien John Millman (ATP 47) en cins sets, 4-6, 7-6 (7/2), 6-4, 4-6, 7-6 (10/8) après avoir été mené 4/8 dans le super tie break du 5e set.
  2. David Goffin “espère qu'il sera en mesure de défendre ses chances”

    David Goffin “espère qu'il sera en mesure de défendre ses chances”

    David Goffin (ATP 11) va tâcher de se qualifier pour la troisième fois pour les huitièmes de finale à l'Open d'Australie, mais il lui faudra peut-être un petit miracle, samedi, pour y parvenir au détriment d'Andrey Rublev (ATP 16). Blessé à la hanche gauche dans son match remporté en cinq sets, jeudi soir, contre son ami Pierre-Hugues Herber (ATP 64), le Liégeois, 29 ans, risque en effet de ne pas être tout à fait à 100% dans la 1573 Arena contre le Russe, qui respire la grande forme depuis le 1er janvier.