Plein écran
© AP

Bautista Agut: “Je devrais être à Ibiza pour mon enterrement de vie de garçon”

Roberto Bautista Agut est l'invité surprise du carré royale à Wimbledon. Entouré de trois légendes du tennis qui sont Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic, l’Espagnol vit un rêve éveillé. Mais à l'origine, le numéro 22 mondial avait prévu de passer la semaine à Ibiza pour fêter son enterrement de vie de garçon puisqu’il doit se marier en novembre prochain avec sa compagne, Ana Bodi Tortosa. 

Roberto Bautista Agut est sur un petit nuage depuis le début du tournoi londonien. Vainqueur en quarts de finale de Guido Pella, il est satisfait de son niveau: “Je réussis un grand tournoi. J’ai extrêmement bien joué en première semaine et aujourd’hui (mercredi), c’était un match difficile. Parce que c’était une grande chance pour nous deux d’atteindre les demi-finales. Il y a eu beaucoup d’émotions dans ce match. Finalement, je suis très heureux de l’avoir gagné”.

L’Espagnol explique ensuite ce qu'il avait prévu de faire sans un parcours qui a totalement chamboulé ses plans: “Je devrais être à Ibiza pour mon enterrement de vie de garçon mais je préfère là, à Londres! Je pense que mes six copains vont me rejoindre vendredi, pour la demi-finale (...) Novak (Djokovic) est très solide en fond de court. Il aime beaucoup jouer les longs échanges. Moi, aussi. Du coup, j’aime beaucoup jouer contre ce genre d’adversaire. Ça se passe toujours comme ça contre Novak.”

Le joueur de 28 ans est la preuve qu’il ne faut jamais rien lâcher. À 22 ans, il n’était qu’aux alentours du top 200 et il n’est rentré dans le top 100 qu’à 25 ans. “Cette année, j’étais très motivé à l’idée de venir ici. Je voulais faire un bon tournoi. Tout a bien fonctionné. J’ai travaillé d’arrache-pied durant toutes ces années pour être un meilleur joueur”, a confié Bautista Agut.

  1. Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Garros cet automne

    Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Gar­ros cet automne

    Si la date du début de Roland-Garros 2020 n'est pas encore connue (20 ou 27 septembre), il ne fait pas de doute à l'heure actuelle que le tournoi du Grand Chelem de tennis parisien sur terre battue devrait se dérouler en dépit de la pandémie de coronavirus. Alors que le tournoi aurait dû débuter cette semaine sans ces circonstances exceptionnelles, Guy Forget le directeur de l'épreuve s'est confié par visio-conférence au site Tennis.com.
  2. Rafael Nadal: “Si un joueur gagne plus de 81 matchs de suite ou plus de 12 Roland, je serai heureux”

    Rafael Nadal: “Si un joueur gagne plus de 81 matchs de suite ou plus de 12 Roland, je serai heureux”

    Rafael Nadal a récemment repris l'entraînement dans son Académie à Minorque, après avoir longtemps attendu confiné en raison de la pandémie de coronavirus. Sans elle, il serait occupé en ce moment à tenter de gagner un 13e titre à Roland Garros. L'Espagnol s'est confié par visio-conférence à l'ancien champion argentin José-Luis Clerc sur ESPN et évoqué beaucoup de sujets.