Plein écran
Alison Van Uytvanck quitte déjà Roland-Garros. © Photo News

Ça démarre mal pour les Belges: Alison Van Uytvanck déjà dehors

Roland-GarrosPremière Belge en action sur les courts parisiens et première défaite: Alison Van Uytvanck espérait offrir au tennis belge sa première victoire dans le deuxième Grand Chelem de l’année, il faudra encore patienter. Après une entame de match catastrophique, la Belge avait corrigé le tir dans le seconde manche, mais elle s’est ensuite écroulée contre l’Espagnole Sara Sorribes Tormo. Elle s’incline en trois manches (6-1, 5-7, 6-2) et se concentrera désormais sur le double qu’elle dispute en compagnie de la Luxembourgeoise Mandy Minella.  Une défaite belge en partie compensée par la victoire facile de David Goffin dans la foulée. 

En grande difficulté sur son service pendant tout le match, la droitière de Grimbergen a concédé trois fois sa mise en jeu dans le premier set, voyant logiquement l’Espagnole de 22 ans prendre les commandes (6-1). Alors qu’elle n’avait pas encore remporté le moindre engagement et qu’elle était menée 5-4 dans le 2e set, Alison Van Uytvanck a retrouvé des sensations, remportant trois jeux de rang pour recoller à un set partout et ce malgré la bagatelle de 21 fautes directes dans cette seule et unique manche (5-7).

Pensant peut-être avoir fait le plus dur, Van Uytvanck a fait jeu égal avec l’Espagnole jusqu’au 6e jeu du set décisif, moment choisi par Sorribes Tormo pour breaker (4-2). Sur sa 39e faute directe de la rencontre, une volée de coup droit à l’apparence facile, la N.2 belge s’est inclinée en concédant pour la 9e et dernière fois son service sur l’ensemble de la partie (6-2).

Sara Sorribes Tormo défiera la N.1 américaine Sloane Stephens (WTA 7/N.7) ou la Japonaise Misaki Doi (WTA 110). Lundi, Elise Mertens (N.20), 23 ans, sera opposée au premier tour du tableau féminin à la Slovène de 21 ans Tamara Zidansek, 68e mondiale, qu’elle va croiser pour la première fois sur le circuit WTA.

Troisième Belge présente dans le tableau du simple dames, Kirsten Flipkens (WTA 64), toujours à la recherche d’une victoire sur terre cette saison, a hérité de la championne olympique en titre, la Portoricaine Monica Puig (WTA 59), qu’elle défiera mardi.