Jo-Wilfried Tsonga.
Plein écran
Jo-Wilfried Tsonga. © AFP

Ça passe pour Wawrinka, ça casse pour Tsonga à Anvers

Gilles Simon (ATP 47), tombeur au premier tour de Steve Darcis (ATP 176) lundi pour ses adieux à la scène tennistique belge, a poursuivi sur la lancée à l’European Open, le tournoi ATP d’Anvers, en battant Jo-Wilfried Tsonga. Il affrontera Stan Wawrinka en quarts de finale.

Simon, 34 ans, a en effet remporté en deux sets, 6-4, 7-5, le duel franco-français qui l’opposait à Jo-Wilfried Tsonga (ATP 36), 34 ans également, tête de série numéro six, lauréat du tournoi en 2017. La rencontre a duré 1 heure et 47 minutes.

Simon affrontera pour une place en demi-finales le Suisse Stan Wawrinka (ATP 18/N.4), vainqueur mardi de Kimmer Coppejans, qui est venu à bout du vétéran espagnol de 38 ans Feliciano Lopez (ATP 62) à l’issue d’une interminable bataille en trois sets: 6-7 (4-7), 6-4 et 7-6 (7-4). La rencontre a duré 2 heures et 21 minutes. Wawrinka était bye au premier tour.

Stanislas Wawrinka
Plein écran
Stanislas Wawrinka © BELGA
  1. Toutes les options restent ouvertes pour l’US Open

    Toutes les options restent ouvertes pour l’US Open

    Une décision relative à la tenue de l'US Open, et dans quelles conditions, doit être prise à la mi-juin ou fin juin, a expliqué Stacey Allaster, directrice exécutive de l'association américaine de tennis (USTA) à Associated Press samedi. Si la troisième levée du Grand Chelem de tennis de l'année pouvait avoir lieu, "toutes les options en matière de mesures à prendre sont étudiées", a-t-elle précisé. "Mais nous n'avons encore pris aucune décision."
  2. Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Garros cet automne

    Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Gar­ros cet automne

    Si la date du début de Roland-Garros 2020 n'est pas encore connue (20 ou 27 septembre), il ne fait pas de doute à l'heure actuelle que le tournoi du Grand Chelem de tennis parisien sur terre battue devrait se dérouler en dépit de la pandémie de coronavirus. Alors que le tournoi aurait dû débuter cette semaine sans ces circonstances exceptionnelles, Guy Forget le directeur de l'épreuve s'est confié par visio-conférence au site Tennis.com.