Plein écran
© ANP

David Goffin surpris par Mannarino à Rosmalen

David Goffin a été éliminé en quarts de finale du tournoi de tennis sur gazon de Rosmalen, vendredi aux Pays-Bas. Le numéro un belge, 33e mondial et tête de série N.5, a été battu en effet par le Français Adrian Mannarino (ATP 44), 30 ans, en trois sets - 4-6, 7-5, 6-3 - dans cette épreuve ATP dotée de 635.750 euros. La rencontre a duré 2 heures et 25 minutes de jeu.

En réussissant d'entrée le break sur le service de son adversaire, David Goffin pouvait prendre les commandes de la partie pour mener 4 à 0. Même s'il a perdu deux fois son service, Goffin a remporté la première manche 6 jeux à 4 en 40 minutes de jeu.

Dans le second set, David Goffin a réussi le break pour mener 4 jeux à 3 avec service à suivre, mais Mannarino l'a de suite contré pour revenir à 4 partout et bousculer son adversaire pour égaliser à une manche partout (7-5) au bout d'une heure et quarante minutes de jeu.

Dans la troisième manche, décisive, David Goffin et Adrian Mannarino, remportant leurs mises en jeu, sont restés au coude à coude jusqu'à 4-3 pour le Français qui réussissait alors le break et pouvait servir pour le match dans la foulée (6-3). C'est la première fois que le Français bat le Belge en cinq confrontations.

Adrian Mannarino affrontera pour une place en finale le Croate Borna Coric (N.2), 22 ans, 14e joueur du monde, qui a dû sauver une balle de match face au Chilien Cristian Garin (N.7), 23 ans, 32e à l'ATP, avant de l'emporter 7-6 (7/4), 3-6 et 7-6 (8/6) en 2 heures 30 de jeu. Le Liégeois, 28 ans, était le seul joueur belge engagé dans ce tournoi de préparation à Wimbledon. Le numéro 1 belge n'avait plus joué à Rosmalen depuis 2015. Il avait alors été battu 7-6 (7/1), 6-1, par le Français Nicolas Mahut, dans sa seule finale jouée sur gazon.

  1. Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Garros cet automne

    Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Gar­ros cet automne

    Si la date du début de Roland-Garros 2020 n'est pas encore connue (20 ou 27 septembre), il ne fait pas de doute à l'heure actuelle que le tournoi du Grand Chelem de tennis parisien sur terre battue devrait se dérouler en dépit de la pandémie de coronavirus. Alors que le tournoi aurait dû débuter cette semaine sans ces circonstances exceptionnelles, Guy Forget le directeur de l'épreuve s'est confié par visio-conférence au site Tennis.com.
  2. Rafael Nadal: “Si un joueur gagne plus de 81 matchs de suite ou plus de 12 Roland, je serai heureux”

    Rafael Nadal: “Si un joueur gagne plus de 81 matchs de suite ou plus de 12 Roland, je serai heureux”

    Rafael Nadal a récemment repris l'entraînement dans son Académie à Minorque, après avoir longtemps attendu confiné en raison de la pandémie de coronavirus. Sans elle, il serait occupé en ce moment à tenter de gagner un 13e titre à Roland Garros. L'Espagnol s'est confié par visio-conférence à l'ancien champion argentin José-Luis Clerc sur ESPN et évoqué beaucoup de sujets.