Plein écran
Le court central pendant Nadal-Federer © @Emile_Gillet

Des tribunes vides à Roland-Garros pour Federer-Nadal: “Une honte mondiale”

Le scandale des places vides risque de prendre une nouvelle dimension après ce match entre Federer et Nadal.

Nous vous en parlions lors de notre reportage dans les coulisses de Roland-Garros, les tribunes parsemées du court central font la polémique. Les critiques pleuvent encore plus ce vendredi, alors que le choc entre les deux légendes Rafael Nadal et Roger Federer a commencé devant de nombreuses places désertes.

Pourtant, le match était considéré comme sold-out. Le problème principal est toujours le même, malgré la rénovation du Chatrier: les places au bord du court sont réservées aux loges, où les prix sont exorbitants. Les mêmes scènes se répètent inlassablement depuis le début de la quinzaine avec des tribunes hautes pleines à craquer et des tribunes basses vides. Pour un tel choc impatiemment attendu par tous les amoureux de tennis, les scènes relevées sur les réseaux sociaux font peine à voir.

Les internautes sont d’ailleurs particulièrement remontés: “Une honte mondiale de laisser faire ça pour un Federer-Nadal”, “Ce qu’on vit est juste incroyable. Et les tribunes sont vides. C’est une honte absolue”, “État des tribunes incompréhensible”, “Hallucinant”.

  1. Goffin n’a pas fait de cadeau à son pote Herbert: “Jamais facile de jouer contre un ami”
    Mise à jour

    Goffin n’a pas fait de cadeau à son pote Herbert: “Jamais facile de jouer contre un ami”

    David Goffin (ATP 33) retrouve des couleurs. Après un Roland Garros encourageant, le Liégeois de 28 ans s’est hissé en quarts de finale du tournoi ATP 250 sur gazon de Rosmalen (s’Hertogenbosch), doté de 635.750 euros, jeudi aux Pays-Bas. Sur le Centre Court, le N.1 belge, finaliste de l’édition 2015, a battu le Français Pierre-Hugues Herbert (ATP 45), 28 ans, l’un de ses meilleurs amis sur le circuit : 6-3, 7-5.