Djokovic crée la polémique en Espagne avec une vidéo où il s’entraîne dans un club d'Andalousie

Les sportifs professionnels peuvent à nouveau s'entraîner depuis lundi en Espagne, mais pas encore dans des centres d'entraînement, ont tenu à préciser les autorités mardi après notamment la publication d'une vidéo du N.1 mondial du tennis Novak Djokovic s'entraînant dans un club d'Andalousie.

"Tellement heureux de jouer sur de la terre battue": le Serbe n'a pas caché sa joie de reprendre l'entraînement lundi à Marbella (sud) où il est confiné. Problème, "l'ouverture des centres d'entraînement et des clubs se fera à partir du lundi 11 mai", a tenu à préciser la fédération espagnole de tennis, tard lundi soir.

Face aux polémiques naissantes et aux questionnements des sportifs, le Conseil supérieur des sports (CSD), dépendant du ministère espagnol des Sports, a également publié lundi un document pour clarifier les conditions de reprise de l'entraînement, autorisé par le gouvernement à partir de lundi 4 mai. Le CSD a également mis à disposition une adresse mail pour répondre aux interrogations.

Le club de tennis où Novak Djokovic jouait a indiqué mardi qu’il avait permis par erreur au Serbe de s’entraîner et a présenté ses excuses. “Nous sommes désolés d’avoir mal interprété les règles et des inconvénients provoqués auprès de M. Djokovic ou tout autre citoyen ayant agi de bonne foi”, a affirmé le Puente Romano Marbella Tennis Club, dans un communiqué.

Nadal s’entraîne chez un ami

Depuis ce lundi, le gouvernement espagnol a lancé son plan de déconfinement en quatre phases. La première phase, qui s'étend jusqu'au début de la semaine du 11 mai, signifie "la reprise des entraînements individuels des sportifs professionnels et de niveau national, et l'entraînement basique au sein des ligues professionnelles".

Le N.2 mondial Rafael Nadal s'est lui entraîné sur le court privé d'un ami, "pour éviter tout type de confusion". "Je ne me suis pas entraîné à l'académie parce que je ne sais toujours pas aujourd'hui si je peux aller m'y entraîner", a-t-il précisé dans le quotidien ABC.

La deuxième phase du déconfinement doit mener à "l'ouverture des centres de haute performance avec des mesures d'hygiène et de protection renforcées" et aussi à "l'entraînement moyen des ligues professionnelles", par petits groupes.

Plein écran
© Instagram
  1. Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Garros cet automne

    Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Gar­ros cet automne

    Si la date du début de Roland-Garros 2020 n'est pas encore connue (20 ou 27 septembre), il ne fait pas de doute à l'heure actuelle que le tournoi du Grand Chelem de tennis parisien sur terre battue devrait se dérouler en dépit de la pandémie de coronavirus. Alors que le tournoi aurait dû débuter cette semaine sans ces circonstances exceptionnelles, Guy Forget le directeur de l'épreuve s'est confié par visio-conférence au site Tennis.com.
  2. Rafael Nadal: “Si un joueur gagne plus de 81 matchs de suite ou plus de 12 Roland, je serai heureux”

    Rafael Nadal: “Si un joueur gagne plus de 81 matchs de suite ou plus de 12 Roland, je serai heureux”

    Rafael Nadal a récemment repris l'entraînement dans son Académie à Minorque, après avoir longtemps attendu confiné en raison de la pandémie de coronavirus. Sans elle, il serait occupé en ce moment à tenter de gagner un 13e titre à Roland Garros. L'Espagnol s'est confié par visio-conférence à l'ancien champion argentin José-Luis Clerc sur ESPN et évoqué beaucoup de sujets.