Djokovic émerge d'un duel de titans contre Thiem

VideoNovak Djokovic (ATP 1/N.1) disputera dimanche la finale du Masters 1000 de Madrid. Le Serbe est sorti vainqueur d'un âpre duel contre l'Autrichien Dominic Thiem (ATP 5/N.5), remporté 7-6 (2), 7-6 (4) après 2h22 d'un match intense en demi-finales du tournoi de tennis espagnol.

Plein écran
© afp
Plein écran
© reuters
Plein écran
© reuters
Plein écran
© reuters

Les deux joueurs se sont livrés une très intense bataille dans le premier set. Mené 1-3 par un Thiem en grande forme, 'Nole' a recollé au score en démontrant qu'il n'était pas N.1 mondial par hasard. Le jeu décisif est tombé dans l'escarcelle du Serbe, toujours aussi impressionnant en défense.

Second tie-break
Une nouvelle fois mené (2-4) dans la seconde manche et semblant moins fringuant physiquement son adversaire, Djokovic a serré les dents et le jeu. L'homme aux 15 titres en Grand Chelem est revenu à 4-4 avant de breaker Thiem et servir pour le match. Mais l'Autrichien, tombeur de Roger Federer la veille, est parvenu à recoller directement au score et ainsi forcer un second tie-break.

Double faute fatale
Coupable d'une double faute à un moment crucial, Thiem, un peu moins constant dans les points décisifs, a laissé filer son adversaire vers sa troisième finale à Madrid. En effet, Djokovic aura l'occasion d'accrocher un troisième titre à Madrid après ceux acquis en 2011 et 2016.

Nadal - Tsitsipas
L'autre demi-finale de cette épreuve jouée sur terre battue et d'une dotation de 6.536.130 euros opposera samedi soir la coqueluche du public local Rafael Nadal (ATP 2/N.2) au talentueux joueur grec Stefanos Tsitsipas (ATP 9/N.8), 20 ans.

  1. Toutes les options restent ouvertes pour l’US Open

    Toutes les options restent ouvertes pour l’US Open

    Une décision relative à la tenue de l'US Open, et dans quelles conditions, doit être prise à la mi-juin ou fin juin, a expliqué Stacey Allaster, directrice exécutive de l'association américaine de tennis (USTA) à Associated Press samedi. Si la troisième levée du Grand Chelem de tennis de l'année pouvait avoir lieu, "toutes les options en matière de mesures à prendre sont étudiées", a-t-elle précisé. "Mais nous n'avons encore pris aucune décision."
  2. Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Garros cet automne

    Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Gar­ros cet automne

    Si la date du début de Roland-Garros 2020 n'est pas encore connue (20 ou 27 septembre), il ne fait pas de doute à l'heure actuelle que le tournoi du Grand Chelem de tennis parisien sur terre battue devrait se dérouler en dépit de la pandémie de coronavirus. Alors que le tournoi aurait dû débuter cette semaine sans ces circonstances exceptionnelles, Guy Forget le directeur de l'épreuve s'est confié par visio-conférence au site Tennis.com.