Plein écran
© EPA

Djokovic répond aux propos polémiques de Kyrgios: "C'est une bonne personne”

Nick Kyrgios est "fondamentalement une bonne personne", a déclaré mercredi à Belgrade Novak Djokovic au sujet de l'Australien Nick Kyrgios, qui avait tenu des propos méprisants envers le N.1 mondial en mai dernier en marge du tournoi de Rome.

"Je pense que fondamentalement, c'est une bonne personne. Je ne sais pas pourquoi il a dit toutes ces choses-là. Veut-il attirer l'attention ? Veut-il se singulariser ?", a déclaré devant la presse Djokovic, qui prépare à Belgrade la défense de son titre à Wimbledon. "En tout cas, ça ne hante pas mes nuits".

Le 15 mai, après sa victoire face au Russe Daniil Medvedev au Masters 1000 de Rome, Kyrgios, l'enfant terrible du tennis mondial, s'était lâché dans une interview accordée à un journaliste américain: "Il a une obsession maladive avec le besoin d'être aimé. Il veut être Roger (Federer, ndlr). Il veut être tellement aimé que je n'arrive pas à supporter ça. Ça en devient embarrassant", avait-il dit à propos de Djokovic.

Kyrgios avait aussi attaqué Nadal

"Peu importe le nombre de Grands Chelems qu'il remportera, il ne sera jamais le plus grand pour moi. Tout simplement parce que je l'ai affronté deux fois et, désolé, si tu ne peux pas me battre, tu n'es pas le plus grand de l'histoire", avait ajouté Kyrgios.

"Il veut apparemment être entier, ouvert, transparent, ça fait partie de son caractère", a poursuivi Djokovic. "Me montre-t-il du respect comme le font les autres ? Non, il n'en montre pas. C'est sa manière de communiquer". "Je ne comprends pas quelles sont ses motivations. Mais je le respecte", a souligné le vainqueur de 15 tournois du Grand Chelem.

Les propos de Kyrgios, dans une interview où il n'épargnait pas non plus Rafael Nadal, avaient été suivis le lendemain d'un jet de chaise sur le court pendant son match contre Casper Ruud, qu'il avait abandonné. Pour son retour à la compétition en début de semaine dernière à Stuttgart, il a été battu dès le 1er tour par l'Italien Matteo Berrettini.

  1. David Goffin est impatient de commencer le premier tournoi joué en Arabie Saoudite

    David Goffin est impatient de commencer le premier tournoi joué en Arabie Saoudite

    David Goffin (ATP 11) a déjà le regard tourné vers 2020. Dans le cadre de sa préparation, le Liégeois, 29 ans, participera ainsi de jeudi à samedi à la Diriyah Tennis Cup, une lucrative exhibition de 3 millions de dollars qui réunit en Arabie Saoudite 8 joueurs, dont 6 du Top-20, parmi lesquels le Russe Daniil Medvedev (ATP 5), le Français Gaël Monfils (ATP 10) et le Suisse Stan Wawrinka (ATP 16).