Plein écran
© AP

Djokovic va organiser un tournoi dans les Balkans

Novak Djokovic va organiser un tournoi de tennis à la mi-juin dans plusieurs pays des Balkans, la première compétition de ce genre depuis la suspension de la saison de tennis en raison de la pandémie de coronavirus. 

L'"Adria Tour" aura lieu du 13 juin au 5 juillet en Serbie, en Croatie, au Montenegro et en Bosnie, a annoncé l'équipe de relations publiques de Djokovic dans un communiqué vendredi. Le N.3 mondial Dominic Thiem et le Bulgare Grigor Dimitrov (N.19) participeront au tournoi aux côtés du Serbe.

L'argent récolté grâce à l'"Adria Tour", qui débutera le 13 juin à Belgrade, sera reversé à diverses organisations caritatives.

Il n'a pas encore été décidé si le tournoi sera ouvert au public ou uniquement diffusé à la télévision, ont précisé les organisateurs.

Les pays des Balkans ont été relativement épargnés par la pandémie de Covid-19 et ont enregistré moins de 20.000 cas pour 650 décès dans la région qui compte quelque 22 millions d'habitants.
Les instances dirigeantes du tennis ont annoncé la semaine dernière que les circuits ATP et WTA, à l'arrêt complet depuis la mi-mars, resteraient gelés jusqu'à fin juillet. 

  1. David Goffin et Roland-Garros, une belle histoire qui attend encore son apothéose
    Roland-Garros

    David Goffin et Roland-Gar­ros, une belle histoire qui attend encore son apothéose

    Si le tournoi parisien avait pu se dérouler comme prévu, les quarts de finale auraient débuté ce mardi à Roland-Garros. Un stade de la compétition que David Goffin a atteint pour la première fois en Grand Chelem à Paris et ce n’est sans doute pas un hasard. Le Liégeois a toutes les qualités pour briller sur terrer battue et Roland-Garros lui a d’ailleurs offert quelques-uns des plus beaux moments de sa carrière. Retour sur les bons et les moins bons souvenirs d’une histoire d’amour qui reste, à ce jour, inachevée.
  2. Toutes les options restent ouvertes pour l’US Open

    Toutes les options restent ouvertes pour l’US Open

    Une décision relative à la tenue de l'US Open, et dans quelles conditions, doit être prise à la mi-juin ou fin juin, a expliqué Stacey Allaster, directrice exécutive de l'association américaine de tennis (USTA) à Associated Press samedi. Si la troisième levée du Grand Chelem de tennis de l'année pouvait avoir lieu, "toutes les options en matière de mesures à prendre sont étudiées", a-t-elle précisé. "Mais nous n'avons encore pris aucune décision."