Plein écran
Mertens-Sabalenka, deuxième paire qualifiée pour le Masters de fin d’année. © Photo News

Elise Mertens déjà qualifiée pour le Masters: “Un honneur d’y retourner”

Elise Mertens s’était déjà invitée l’an dernier au menu du tournoi des Reines, en double, avec la Néerlandaise Demi Schuurs. À trois mois de la fin de la saison, elle est déjà sûre d’y retourner, toujours en double, mais en compagnie de la Biélorusse Aryna Sabalenka cette fois. 

Si elle mène parfaitement sa barque en simple, avec un prestigieux trophée remporté à Doha en février et un quart de finale à l’US Open notamment cette année, c’est encore plus flagrant en doubles. Titrée à Indian Wells, Miami et l’US Open en 2019, Elise Mertens a déjà validé son billet pour le Masters de fin d’année. “C’est un véritable honneur de se qualifier pour un second Masters et je suis très heureuse de pouvoir jouer à Shenzhen avec Aryna”, insiste la Louvaniste sur le site de la WTA. 

Mais cette qualification témoigne aussi de la brillante saison réussie par la paire belgo-biélorusse: si Ashleigh Barty est la première à se qualifier pour le tournoi de simple, Aryna Sabalenka et Elise Mertens rejoignent pour leur part Barbora Strycova et Su-Wei Hsieh, seule paire assurée de sa place à Shenzhen avant elles. “C’est une année géniale pour nous deux en double”, confirme Mertens, auréolée de son tout premier titre en Grand Chelem. 

Une année qui pourrait se terminer en apothéose pour la meilleure joueuse belge, désormais deuxième mondiale en double, et plus que jamais en course pour finir la saison en tête du classement mondial. 

  1. Elise Mertens “surprise”, mais satisfaite de son entrée en lice à Osaka

    Elise Mertens “surprise”, mais satisfaite de son entrée en lice à Osaka

    Elise Mertens (WTA 24) était satisfaite d'avoir franchi, lundi, le premier tour du tournoi WTA Premier sur dur d'Osaka, doté de 823.000 dollars, au détriment de la jeune Américaine Whitney Osuigwe (WTA 115), 17 ans. La Limbourgeoise, 23 ans, devait initialement défier Anastasija Sevastova (WTA 18), tête de série N.6, mais la Lettone, qui l'avait battue à Roland-Garros, a déclaré forfait en raison de problèmes digestifs.