Plein écran
Simona Halep © AP

Encore une surprise chez les Dames: Halep sortie aux portes du dernier carré

Le tableau féminin de ce Roland-Garros est décidément surprenant. La grande favorite et tenante du titre Simona Halep a été sortie par Amanda Anisimova, 17 ans, en quarts de finale (6-2, 6-4).

Amanda Anisimova (WTA 51) a créé la surprise en prenant la mesure de la Roumaine de 27 ans Simona Halep (WTA 3/N.3) en quarts de finale des Internationaux de France de tennis, jeudi à Roland-Garros. L’Américaine de 17 ans, grâce à partie d’un très haut niveau, s’est imposée 6-2, 6-4 après 1h08 de jeu.

Malgré ses 17 printemps, Amanda Anisimova a réalisé un début de match très convaincant. Née de parents russes aux Etats-Unis, la jeune Américaine a déployé son jeu tourné vers l’attaque grâce à des frappes puissantes et longues. Lauréate du tournoi sur l’ocre de Bogota en avril, elle a réalisé le premier break de la partie avant de s’échapper à 5-2. Profitant des 10 fautes directes de la Roumaine, Anisimova a empoché la première manche en 28 minutes de jeu à peine (6-2).

Surfant sur une incroyable spirale et distillant les coups gagnants, l’Américaine a breaké d’entrée Halep dans le second set (3-0). La lauréate 2018 à la Porte d’Auteuil, complètement groggy après avoir encaissé sept jeux de rang, a stoppé l’hémorragie (3-1). Mais Anisimova, performante sur son service et plus régulière, a ponctué la partie avec une facilité déconcertante.

Anisimova, finaliste du tournoi juniors en 2016, défiera pour une place en finale Ashleigh Barty (WTA 8). L’Australienne de 23 ans s’est imposée en deux sets contre l’Américaine Madison Keys (WTA 14) sur le score de 6-3, 7-5. Lauréate à Miami, elle disputera sa première demi-finale en Grand Chelem.

L’autre demie, connue depuis mercredi, opposera la Britannique Johanna Konta (WTA 26) à la Tchèque Marketa Vondrousova (WTA 38). 

Plein écran
© AFP
Plein écran
© AP
Plein écran
© EPA