Plein écran
Ruben Bemelmans tient peut-être déjà l’anecdote la plus étonnante de Wimbledon 2019. © BELGA

“Enfermé dans les toilettes”: comment le Wimbledon de Bemelmans aurait pu tourner au cauchemar

Une sacrée anecdote pour Ruben Bemelmans qui débutera son tournoi ce lundi, contre Stan Wawrinka.  

Pour la sixième fois de sa carrière, Ruben Bemelmans est sorti des qualifications pour gagner son ticket pour le tableau final de Wimbledon. Une sacrée performance qui aurait pu ne jamais avoir lieu, comme le raconte le Limbourgeois dans les colonnes des journaux du Groupe SudPresse ce lundi. 

Au premier  tour, contre le Suédois Elias Ymer, le Belge a demandé un ‘toilet-break’ comme les joueurs sont autorisés à le faire entre les sets. Mais il s’est retrouvé... enfermé dans les WC londoniens. “La serrure a lâché et est même tombée par terre. Heureusement, chaque fois qu’on va aux toilettes, on est accompagné par un juge de ligne. Je lui ai expliqué la situation embarrassante pour qu'il trouve une solution et qu’il prévienne le juge de chaise.” 

Et après un bon quart d’heure dans les toilettes de Roehampton (le complexe qui accueille les qualifs’ du tournoi londonien), Ruben Bemelmans a, finalement, été délivré. Il a plié l’affaire, avant d’ajouter deux autres succès pour atteindre le tableau final et s’offrir un duel de prestige contre Stan Wawrinka, ce lundi, sur le court numéro 2. Et le 171e mondial a encore faim: “Si j’ai une chance de le battre, c’est bien sur gazon”, insiste-t-il. 

Plein écran
Rrendez-vous contre Stan Wawrinka, cet après-midi. © BELGA