Plein écran
© Twitter

"Federer a beau être le meilleur de tous les temps, humainement c'est l'inverse"

Plein écran
© Twitter

Srdjan Djokovic a donné une interview dans la presse serbe qui risque de faire couler beaucoup d'encre. Interrogé sur les relations de son fils avec les autres joueurs du "Big 4", le père de Novak n'y est pas allé de main morte. Il s'en prend vertement à Federer et Nadal, mais loue en revanche la correction d'Andy Murray. Extraits choisis.

"Federer a beau être toujours le meilleur joueur de tous les temps. Humainement, il est exactement à l'opposé".

"Andy Murray est l'exemple parfait du vrai sportif: correct dans victoire et dans la défaite. Je n'ai jamais ressenti la moindre jalousie de la part de la famille Murray".

"Nadal était le meilleur ami de Nole... quand Rafa gagnait. Depuis que les choses ont changé, ils ne sont plus amis. Ce n'est pas du sport".

  1. Nadal renverse Tsitsipas et garde une chance de se qualifier pour les demi-finales
    Play
    Masters

    Nadal renverse Tsitsipas et garde une chance de se qualifier pour les de­mi-finales

    Rafael Nadal (ATP 1) peut toujours espérer se qualifier pour les demi-finales du Masters. Vendredi, l’Espagnol a battu le Grec Stefanos Tsistipas (ATP 6) en trois sets et 2h52 de jeu, 6-7 (4), 6-4, 7-5, dans le cinquième match du groupe Andre Agassi sur le court de l’O2 Arena de Londres. Le sort de Nadal, toujours à la recherche de son premier sacre au Masters, dépendra de l’issue de la rencontre de vendredi soir entre Daniil Medvedev et Alexander Zverev. Le Russe, désormais éliminé après le succès de Nadal, devra s’imposer pour permettre à l’Espagnol d’atteindre les demies.
  2. Berrettini quitte le Masters sur une victoire contre Thiem, déjà qualifié

    Berrettini quitte le Masters sur une victoire contre Thiem, déjà qualifié

    L'Italien Matteo Berrettini (ATP 8), déjà éliminé, a conclu sa première participation aux ATP Finals, le Masters masculin de tennis, par une victoire sur l'Autrichien Dominic Thiem (ATP 5) 7-6 (7-3), 6-3 jeudi, à l'O2 Arena de Londres, dans le groupe Björn Borg. Cette défaite n'a pas de conséquence pour Thiem, déjà qualifié pour les demi-finales avant cette rencontre. La partie a duré 1 heure et 17 minutes.