Plein écran
© Getty Images et ATP

Federer, Djokovic, Nadal: voici nos favoris pour Wimbledon

BAROMÈTRERoland-Garros à peine terminé, les joueurs ont désormais la tête tournée vers Wimbledon. Le tirage au sort du tournoi londonien a été effectué ce vendredi au All England Club. 7sur7 vous propose un petit panorama (non exhaustif) des joueurs suceptibles de glaner le trophée lors de cette édition. 

Favoris

    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    Novak Djokovic, Roger Federer, Rafael Nadal

C’est désormais sur gazon que les meilleurs joueurs de tennis vont s’affronter pour le troisième Grand Chelem de l’année. Après s’être livrés une terrible bataille à Roland-Garros, Rafael Nadal, Novak Djokovic et Roger Federer ont désormais rendez-vous à Wimbledon. À Londres, le Suisse tentera d’aller chercher son neuvième sacre sur herbe. Après une demie prometteuse à Paris et un dixième titre à Halle, le Suisse semble se sentir bien et sera un favori en puissance sur le gazon londonien. 

Rétrogradé tête de série n°3 au profit du Suisse, Rafael Nadal se retrouve finalement dans la même partie de tableau que l’Helvète. Les deux joueurs pourraient donc se retrouver en demi-finale. Le Majorquin a hérité d’un début de tournoi très difficile avec un deuxième tour éventuel contre Nick Kyrgios. Quant au Serbe, tenant du titre, il aura un premier tour compliqué face à l’Allemand Philipp Kohlschreiber. Malgré son échec à Roland-Garros, il reste l’un des grands favoris.

Pour beaucoup, les trois légendes du sport sont naturellement favorites à chaque tournoi qu’elles jouent, qui plus est à Wimbledon. “S’ils sont en forme, en bonne santé, et qu’ils passent les premiers tours, je vois Roger Federer, Rafael Nadal ou Novak Djokovic l’emporter”, a d’ailleurs déclaré le revenant et quatrième membre du “Big Four”, Andy Murray. 

Outsiders

    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    Stefanos Tsitsipas, Kevin Anderson

Stefanos Tsitsipas réalise une saison (très) complète jusqu’alors à seulement 20 ans. Performant sur dur et sur terre battue, le Grec a déjà atteint les huitièmes de finale l’année dernière à Wimbledon. Son bilan sur herbe cette saison est mitigé avec une défaite d’entrée à ‘S-Hertogenbosh et une élimination en quarts de finale du Queen’s face à l’autre révélation de la saison, Félix Auger-Aliassime. Cependant, le numéro six mondial reste un candidat très sérieux dans un tournoi qui se joue au meilleur des cinq manches et sur deux semaines. 

Kevin Anderson, finaliste 2018 promu tête de série n°4, sera l’un des hommes à suivre lors de cette édition. Le Sud-Africain sera dans la partie de tableau du n°1 mondial Novak Djokovic qu'il pourrait rencontrer en demi-finale. En avril dernier, il avait annoncé qu’une blessure à un coude le contraignait à renoncer à la saison sur terre battue. Revenu lors du tournoi du Queen’s, il s’est incliné en quarts face au finaliste français Gilles Simon. Son service surpuissant et son jeu solide devrait faire peur à ses adversaires. Son épopée de la saison dernière avec un exploit majuscule face au maître des lieux Roger Federer (il avait remonté deux sets de retard) peut lui faire nourrir de beaux espoirs. 

Surprises

    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    Dominic Thiem, Nick Kyrgios, Alexander Zverev

Dominic Thiem, 4e mondial mais tête de série numéro 5 aux dépens de Kevin Anderson, n’est pas un adepte du gazon. En cinq participations à Wimbledon, il n’est parvenu à rejoindre les huitièmes de finale qu’une seule fois, en 2017. L’Autrichien n’a joué aucun tournoi sur herbe cette saison pour se préparer et a semblé vouloir souffler un peu après une grosse saison sur terre battue qui l’a vu échouer une seconde fois d’affilée en finale de Roland Garros face à Rafael Nadal. 

Nick Kyrgios fait couler beaucoup d’encre cette saison mais très peu pour ses résultats sportifs. Auteur d'une saison sur terre battue très moyenne avec un forfait de dernière minute à Roland-Garros, qualifiant le Grand Chelem de “tournoi de merde”, l’Australien a préféré préparer sa saison sur herbe avec l’Ecossais Andy Murray. Au tournoi du Queen’s, Kyrgios a fait du Kyrgios en faisant le show avec ses services à la cuillère et sa nonchalance bien connue mais cela lui aura valu une élimination dès les huitièmes de finale. Malgré son manque de sérieux, le numéro 43 mondial est capable de tout. Le talent est toujours là. L’envie ne dépend que de lui. 

Alexander Zverev, 5e mondial, pourrait faire office d’outsider tant il a de talent. Promis à un avenir radieux, l’Allemand peine à confirmer en Grand Chelem. Son quart de finale à Roland-Garros n’était que son deuxième en carrière (le premier était déjà à Paris en 2018). Son meilleur résultat à Wimbledon est un huitième de finale en 2017. Sa préparation sur herbe est mitigée avec une élimination précoce à Stuttgart et un quart perdu face à David Goffin à Halle. Mais le déclic tant attendu, qui devrait venir de son mental, peut arriver à tout moment. Pourquoi pas à Wimbledon? 

(Grosses) surprises

    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    Félix Auger-Aliassime, Marin Cilic, David Goffin

Félix Auger-Aliassime est la petite pépite montante du circuit. Flamboyant sur terre battue mais stoppé par une blessure pour Roland-Garros, le jeune Canadien de 18 ans éblouit la planète tennis. C’est sans doute l’un des joueurs qui a réalisé la meilleure préparation sur herbe cette saison avec une finale à Stuttgart et une demi-finale au Queen’s. Cela lui a permis de s’asseoir aux portes du top 20. 

Marin Cilic ne réalise pas une grande saison. Redescendu à la 18e place mondial, il reste néanmoins un candidat sérieux et dangereux. Son jeu puissant et son très bon service font de lui un redoutable joueur de gazon. Rafael Nadal pourrait croiser sa route en huitièmes de finale et devra se méfier du géant Croate. 

David Goffin a retrouvé le chemin de la victoire depuis quelques semaines. En grande difficulté depuis le début de l’année, le Belge renaît sur herbe. À ‘S-Hertegenbosh, il a été éliminé en quart de finale mais c’est surtout à Halle où il s’est révélé en se hissant en finale. Il a notamment battu Alexander Zverev mais a échoué en finale contre le maitre des lieux, Roger Federer. Le numéro 23 à l’ATP voudra sans doute faire mieux que les huitièmes, son meilleur résultat à Wimbledon (2015 et 2016).

Improbables

    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    Karen Kachanov, Jan-Lennard Struff, Matteo Berrettini

Karen Kachanov est surement l’un de la Next Gen qui fait le moins de bruit. Ses résultats sont pourtant très réguliers. Éliminé en quarts de finale de Roland-Garros, le Russe est désormais 9e mondial. Sa puissance peut lui permettre d’espérer sur une surface qui apprécie ce type de joueur. Quart de finaliste également à Halle, le joueur de 23 ans voudra poursuivre en franchissant un nouveau cap dans sa carrière. 

Jan-Lennard Struff est la surprise de la saison pour le moment. Déjà âgé de 29 ans, l’Allemand a éclos avec une superbe saison sur terre battue conclue par un huitième de finale face à Novak Djokovic. Avec un style qui colle au gazon, le géant d’1m96 a fait une demi-finale à Stuttgart et pourrait faire mieux qu’un 3e tour (son meilleur résultat) à Londres. 

Matteo Berrettini a surpris tout le monde lors de la courte préparation sur gazon. Après avoir glané le titre à Stuttgart, l’Italien a enchaîné avec une demi-finale à Halle et vient de rentrer pour la première fois de sa carrière dans le top 20. Une belle promesse pour ce tournoi de Wimbledon.