Plein écran
© afp

Fin de la partie pour Roger Federer à Madrid

Le premier tournoi de Roger Federer après trois ans d'absence sur terre battue s'arrête en quart de finale. Malgré deux balles de match dans le deuxième set, le Suisse a subi la loi d'un Dominic Thiem tenace, qui se qualifie en trois manches (3-6, 7-6, 6-4) et affrontera Novak Djokovic en demi-finale.

Plein écran
© reuters
Plein écran
© afp

Il a suffi d'un break, remporté sur le premier jeu de service de Thiem, pour que le Bâlois de 37 ans ne prenne pourtant les devants dans cette rencontre. Le deuxième set, d'un niveau très relevé, a trouvé son épilogue à l'issue d'un jeu décisif à suspense. L'Autrichien, lauréat à Barcelone fin avril, a sauvé deux balles de match avant de le remporter sur sa sixième occasion d'un smash croisé rageur.

Le dernier set a vu Thiem émerger grâce à deux breaks, contre un seul pour Federer, un peu moins performant sur son second service. Thiem, battu en finale lors des deux dernières éditions du tournoi madrilène, aura finalement gagné 102 points sur l'ensemble du match, contre 100 pour le Suisse.

En 2017 et 2018, Federer, aujourd'hui âgé de 37 ans, avait volontairement fait l'impasse sur la saison sur ocre afin de se ménager pour celle sur gazon et Wimbledon. Avant de rejoindre Madrid cette semaine, l'homme aux vingt titres en Grand Chelem n'avait plus joué sur terre depuis le 12 mai 2016 et une défaite en huitièmes de finale à Rome face à ... Thiem.

Plus tôt dans la journée, Djokovic a profité du forfait de Marin Cilic (ATP 11) pour se hisser dans le dernier carré. Le Croate, victime d'une intoxication alimentaire, a annncé son forfait vendredi matin.

Plein écran
© ap
  1. Toutes les options restent ouvertes pour l’US Open

    Toutes les options restent ouvertes pour l’US Open

    Une décision relative à la tenue de l'US Open, et dans quelles conditions, doit être prise à la mi-juin ou fin juin, a expliqué Stacey Allaster, directrice exécutive de l'association américaine de tennis (USTA) à Associated Press samedi. Si la troisième levée du Grand Chelem de tennis de l'année pouvait avoir lieu, "toutes les options en matière de mesures à prendre sont étudiées", a-t-elle précisé. "Mais nous n'avons encore pris aucune décision."
  2. Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Garros cet automne

    Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Gar­ros cet automne

    Si la date du début de Roland-Garros 2020 n'est pas encore connue (20 ou 27 septembre), il ne fait pas de doute à l'heure actuelle que le tournoi du Grand Chelem de tennis parisien sur terre battue devrait se dérouler en dépit de la pandémie de coronavirus. Alors que le tournoi aurait dû débuter cette semaine sans ces circonstances exceptionnelles, Guy Forget le directeur de l'épreuve s'est confié par visio-conférence au site Tennis.com.