Plein écran
© ap

Goffin s'offre Wawrinka à Rome, le déclic tant attendu?

David Goffin (ATP 23) attendait une victoire probante depuis longtemps. Mardi, le N.1 belge s'est fait peur pendant un set mais a finalement renversé le Suisse Stan Wawrinka (ATP 29) au premier tour du Masters 1000 de Rome, s'imposant sur le score de 4-6, 6-0 et 6-2.

Plein écran
© photo_news
Plein écran
© epa

En grande difficulté sur son service dans la première manche, avec notamment une dernière double faute fatidique, le Belge de 28 ans a vu Wawrinka, quart-de-finaliste la semaine dernière à Madrid, prendre les commandes du match.

Mais Goffin s'est ensuite rebiffé. Malgré une première balle toujours capricieuse, il a profité des nombreuses erreurs du Suisse de 34 ans pour aligner six jeux de rang et égaliser à une manche partout.

Concentré et appliqué
Le troisième set aura été le meilleur pour 'la Goff', retrouvant ses sensations sur terre en distillant amorties et coups courts croisés. Concentré et appliqué, il s'est imposé après 1h55 de jeu sur une faute en coup droit de son adversaire

Après Wawrinka, triple vainqueur en Grand Chelem, un autre gros morceau attend Goffin au 2e tour. En effet, il défiera l'Argentin Juan Martin del Potro (ATP 9/N.7). Le Belge, qui mène 3-1 dans les confrontations directes, avait profité de l'abandon de l'Argentin au Foro Italico l'année dernière en huitièmes de finale. Del Potro, vainqueur de l'US Open 2009, a perdu son unique match sur ocre cette saison la semaine dernière à Madrid.

Goffin a beaucoup de points ATP à défendre cette semaine dans la capitale italienne, lui qui avait atteint les quarts de ce Masters 1000 l'année dernière.

Plus tard dans la journée, le droitier de Rocourt jouera aux côtés du Français Jérémy Chardy en double. Ils défieront, pour une place en quarts, les Argentins Maximo Gonzalez et Horacio Zeballos.

  1. Toutes les options restent ouvertes pour l’US Open

    Toutes les options restent ouvertes pour l’US Open

    Une décision relative à la tenue de l'US Open, et dans quelles conditions, doit être prise à la mi-juin ou fin juin, a expliqué Stacey Allaster, directrice exécutive de l'association américaine de tennis (USTA) à Associated Press samedi. Si la troisième levée du Grand Chelem de tennis de l'année pouvait avoir lieu, "toutes les options en matière de mesures à prendre sont étudiées", a-t-elle précisé. "Mais nous n'avons encore pris aucune décision."
  2. Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Garros cet automne

    Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Gar­ros cet automne

    Si la date du début de Roland-Garros 2020 n'est pas encore connue (20 ou 27 septembre), il ne fait pas de doute à l'heure actuelle que le tournoi du Grand Chelem de tennis parisien sur terre battue devrait se dérouler en dépit de la pandémie de coronavirus. Alors que le tournoi aurait dû débuter cette semaine sans ces circonstances exceptionnelles, Guy Forget le directeur de l'épreuve s'est confié par visio-conférence au site Tennis.com.