Plein écran
La qualification pour la phase finale de la Fed Cup se jouera mardi pour la Belgique de Johan Van Herck. © BELGA

Johan Van Herck n’est pas inquiet: "Nous avons encore tout entre nos mains”

Fed CupLa Belgique et le Kazakhstan sont à égalité après la première journée de leur match de qualification du groupe mondial de la Fed Cup de tennis, vendredi soir à Courtrai. Ysaline Bonaventure (WTA 115) s'est inclinée en trois sets 3-6, 7-6 (7/2) et 6-2 contre Yulia Putintseva (WTA 34). Elise Mertens (WTA 19) avait donné le premier point à la Belgique en battant Zarina Diyas (WTA 63) 1-6, 6-2 et 6-1.

Bonaventure a été très proche du 2-0, ce qui aurait permis à la Belgique de n'être plus qu'à un match victorieux d’une place en phase finale de l'épreuve, mi-avril, à Budapest. Mais elle a laissé échapper trois balles de match. "Ysaline peut à juste titre être fière de son match. Elle s'est battue pour cela, même après les moments difficiles du deuxième set", a déclaré le capitaine Johan Van Herck.

 "Mais on a senti alors que le momentum a changé. Ysaline a une fois de plus montré les qualités qu'elle possède et ce qu'elle peut faire pour cette équipe de la Fed Cup. Cela n'a pas fonctionné aujourd'hui, mais à la prochaine occasion, elle sera de nouveau là".

"Peut-être aurions-nous signé à l'avance pour un score de 1-1 après le premier jour. Nous devons maintenant accepter ce score tel qu'il est. Nous avons toujours tout entre nos mains. Samedi, nous pouvons gagner trois fois, mais nous pouvons aussi perdre trois fois. Mais nous devons avoir confiance. Nous avons vu un tennis de bon niveau", a conclu Van Herck.

Plein écran
Après avoir eu trois balles de match, Ysaline Bonaventure s'est inclinée dans la deuxième rencontre contre Yulia Putintseva: difficile à digérer... © BELGA