Kim Clijsters annonce son retour à la compétition en 2020

A 36 ans, Kim Clijsters a annoncé jeudi qu’elle allait effectuer son retour sur le circuit WTA. Maman de trois enfants, la Limbourgeoise, ex-numéro 1 mondiale, victorieuse de quatre tournois du Grand Chelem, quitte sa retraite après sept ans pour revenir dans le milieu professionnel dès le mois de janvier en Australie.

Plein écran
KIm Clijsters © BELGA

“Qu’est-ce que je veux vraiment dans la vie? Ces sept dernières années, j’ai été maman à temps plein et j’ai adoré ça. Vraiment. Mais j’ai aussi adoré être une joueuse de tennis professionnelle. Et honnêtement, cela me manque. Et si j’essayais les deux? Est-ce que je peux être la maman de trois enfants et redevenir la meilleure joueuse de tennis que je peux être? Allons-y! Revenons-y pour la seconde fois. See you in 2020!”, a publié Kim Clijsters sur les réseaux sociaux.

Kim Clijsters, 36 ans, avait pris sa retraite en 2012. Elle a remporté quatre tournois du Grand Chelem, l’Open d’Australie en 2011 et l’US Open à trois reprises en 2005, 2009 et 2010. Elle fut finaliste à Roland-Garros en 2001 et 2003 et demi-finaliste à Wimbledon en 2003 et 2006. Victorieuse de 41 tournois WTA durant sa carrière (11 en double), la Limbourgeoise, mariée à l’ex-basketteur Brian Lynch, a été numéro 1 mondiale en simple, comme en double, pour la première fois en 2003, remportant le Masters à trois reprises en 2002, 2003 et 2010.

Elle a remporté avec la Belgique, la Fed Cup de tennis en 2001 avec Justine Henin, disputant les Jeux Olympiques de Londres en 2012 (quarts de finaliste). C’est la deuxième fois qu’elle revient à la compétition après une première pause qu’elle avait interrompue en 2009.

“Je suis excitée d’annoncer que je ferai mon deuxième retour sur le circuit WTA”, a ajouté Kim Clijsters dans un communiqué. “Bien que beaucoup de travail m’attend au cours des prochains mois, ma plus grande motivation est le challenge que cela implique. Tant physiquement que mentalement, je veux me tester encore une fois”, a-t-elle ajouté dans un communiqué.

Un binôme avec Carl Maes

Kim Clijsters s’entraîne depuis le début de l’année, a expliqué son équipe de management. Sa participation au tournoi des légendes à Wimbledon en mai l’a décidée à revenir sur le circuit

Elle était devenue la troisième joueuse à remporter un tournoi du Grand Chelem en tant que maman après Margaret Court et Evonne Goolagong lors de sa victoire à l’US Open en 2009, il y a juste dix ans. Elle était redevenue aussi numéro 1 mondiale le 14 février 2011 et intronisée au Hall of Fame en 2017. Son retour est possible sur le circuit car elle dispose de possibilités d’invitations illimitées de par son statut de lauréate d’un tournoi du Grand Chelem.

Kim Clijsters va travailler avec Carl Maes, son premier coach, et Sam Versleghers, son ostéopathe. La maison de production De Mensen la suit depuis six mois dans la perspective d’un documentaire sur son retour au plus haut niveau.

Plein écran
© Photo News
  1. Elise Mertens “surprise”, mais satisfaite de son entrée en lice à Osaka

    Elise Mertens “surprise”, mais satisfaite de son entrée en lice à Osaka

    Elise Mertens (WTA 24) était satisfaite d'avoir franchi, lundi, le premier tour du tournoi WTA Premier sur dur d'Osaka, doté de 823.000 dollars, au détriment de la jeune Américaine Whitney Osuigwe (WTA 115), 17 ans. La Limbourgeoise, 23 ans, devait initialement défier Anastasija Sevastova (WTA 18), tête de série N.6, mais la Lettone, qui l'avait battue à Roland-Garros, a déclaré forfait en raison de problèmes digestifs.