Kim Clijsters s’incline avec les honneurs pour son retour

Une défaite pleine de promesses ? Kim Clijsters ne savait sans doute pas trop à quoi s’attendre au moment de monter sur le court à Dubaï, où elle effectuait son retour après huit années loin du circuit professionnel. La Limbourgeoise s’est clairement rassurée sur sa capacité à briller, contre une Garbine Muguruza pourtant en confiance, après un parcours réussi à Melbourne où elle avait atteint la finale du premier Grand Chelem de l’année. Il n’y a pas de succès au bout de ce premier match (victoire 6-2, 7-6 pour l’Espagnole), mais la manière avec laquelle Kim Clijsters est revenue dans une rencontre qui semblait définitivement perdue laisse entrevoir de bonnes choses pour les prochaines semaines et les prochains mois.

  1. Van Uytvanck retrouve le circuit WTA: “Mes objectifs? Surtout ne pas être contaminée”

    Van Uytvanck retrouve le circuit WTA: “Mes objectifs? Surtout ne pas être contaminée”

    La petite balle jaune va de nouveau pouvoir rebondir, à partir de ce lundi 3 août. Après cinq mois d’interruption en raison de la pandémie du Covid-19, le WTA Tour, le circuit féminin, reprend son cours avec le tournoi sur terre battue de Palerme, en Sicile, doté de 202.250 dollars. La semaine suivante, la caravane se dirigera vers Prague et Lexington, aux États-Unis. Avant de poursuivre par Cincinnati et, peut-être, l’US Open. Alison Van Uytvanck (WTA 57), la n°2 belge, sera de la partie en Italie et en République Tchèque. Et la Grimbergeoise, 26 ans, qui reste sur une demi-finale à Lyon contre l’Américaine Sofia Kenin (WTA 4), lauréate de l’Australian Open, est heureuse de pouvoir enfin ressortir sa raquette de son sac.