Nick Kyrgios lors d'une vidéo en direct sur Instagram
Plein écran
Nick Kyrgios lors d'une vidéo en direct sur Instagram © Capture d'écran Twitter

Kyrgios torpille Roland-Garros: “C’est merdique par rapport à Wimbledon”

Nick Kyrgios n’en finit plus de faire parler de lui actuellement.

L’Australien est dans tous les (mauvais) coups en ce moment. Le n°36 mondial a récemment dézingué Djokovic et Nadal dans une récente interview, mais a également été disqualifié du tournoi de Rome pour avoir pété les plombs sur le court. Lundi, le joueur fantasque s’est une nouvelle fois illustré pour des raisons extrasportives.

Alors qu’il était en direct sur Instagram lors d’un entraînement à Wimbledon, Kyrgios n’a pas hésité à comparer la surface sur gazon avec la terre battue. “Roland-Garros ça craint par rapport à Wimbledon. Regardez ce vert. Débarrassez-vous de la terre battue, qui aime la terre battue? C’est tellement merdique”, s’est-il emporté. Le public français risque de s’en souvenir lors de la prochaine édition qui débute dans moins d’une semaine…

  1. Toutes les options restent ouvertes pour l’US Open

    Toutes les options restent ouvertes pour l’US Open

    Une décision relative à la tenue de l'US Open, et dans quelles conditions, doit être prise à la mi-juin ou fin juin, a expliqué Stacey Allaster, directrice exécutive de l'association américaine de tennis (USTA) à Associated Press samedi. Si la troisième levée du Grand Chelem de tennis de l'année pouvait avoir lieu, "toutes les options en matière de mesures à prendre sont étudiées", a-t-elle précisé. "Mais nous n'avons encore pris aucune décision."
  2. Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Garros cet automne

    Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Gar­ros cet automne

    Si la date du début de Roland-Garros 2020 n'est pas encore connue (20 ou 27 septembre), il ne fait pas de doute à l'heure actuelle que le tournoi du Grand Chelem de tennis parisien sur terre battue devrait se dérouler en dépit de la pandémie de coronavirus. Alors que le tournoi aurait dû débuter cette semaine sans ces circonstances exceptionnelles, Guy Forget le directeur de l'épreuve s'est confié par visio-conférence au site Tennis.com.