Plein écran
© Twitter @wimbledon

L'échange historique entre Federer et Djokovic lors de la finale de Wimbledon

Novak Djokovic a remporté le tournoi de Wimbledon pour la cinquième fois de sa carrière après une finale de légende qui a régalé les (télé)spectateurs durant plus de cinq heures (7-6, 1-6, 7-6, 4-6, 13-12). La finale la plus longue de l’histoire du tournoi londonien. Symbole de ce marathon, un échange de 35 coups superbement ponctué par Roger Federer dans le deuxième set. Un autre record. 

La finale était alléchante, mais a dépassé toutes les attentes. Ceux qui ont eu la (bonne) idée de s'asseoir devant leur télévision par ce maussade dimanche après-midi ne l'ont certainement pas regretté. Durant plus de cinq heures, Novak Djokovic et Roger Federer ont offert un somptueux et intense spectacle. “C’est pour des moments comme celui-là que l’on aime le sport”, résumait limpidement Boris Becker, consultant pour la BBC. 

Une finale de légende marquée par deux records. Jamais une finale n’avait duré aussi longtemps sur le gazon londonien, cinq heures et deux minutes très précisément.  Une durée historique symbolisée par l'échange le plus long jamais enregistré à ce stade de la compétition à Wimbledon dans le tableau masculin. Dans la seconde manche, les deux meilleurs joueurs du monde (NDLR: selon le classement ATP actuel) ont frappé 35 fois la balle avant un coup magistral du Suisse pour conclure le point.