Plein écran
© Photo News

La Belgique ne peut plus espérer, fin de l'aventure en Coupe Davis

L'Allemand Philipp Kohlschreiber (ATP 79) a battu le Chilien Nicolas Jarry (AT 77) en deux sets jeudi dans le dernier match du groupe C de la Coupe Davis. Ce résultat est synonyme d'élimination pour la Belgique, qui ne peut plus revendiquer une des deux places de meilleurs deuxièmes de groupe. Pour l'Allemagne, cette victoire - alors qu'il reste un simple et un double à jouer contre le Chili - est suffisante pour terminer première du groupe.

Mercredi, l'équipe belge a été battue 2-1 par l'Australie. En simple, Nick Kyrgios (ATP 30) a battu Steve Darcis (ATP 158), 6-2, 7-6 (11/9), et Alex De Minaur (ATP 18) s'est joué de David Goffin (ATP 11), 6-0, 7-6. En double, John Peers (ATP 26 en double) et Jordan Thompson (ATP 160 en double) ont abandonné après un jeu contre Joran Vliegen (ATP 39 en double) et Sander Gillé (ATP 47 en double).

En quarts, l'Allemagne défiera le vainqueur du duel entre la Grande-Bretagne et le Kazakhstan. Deuxième du groupe, l'Argentine peut encore figurer parmi les deux meilleurs deuxièmes qui se qualifient pour les quarts. Les Argentins et la Russie, deuxième du groupe B, présentent un meilleur bilan que les Belges, ce qui signifie que les hommes de Johan Van Herck sont déjà éliminés.

Plein écran
© Photo News

“Déçus”

Nous sommes déçus”, a confié le capitaine Johan Van Herck aux médias belges après la défaite. “Nous savions que ce serait une rencontre difficile contre l’Australie, qui a sans doute mérité sa victoire. Nous n’avons pas réussi à hausser notre niveau de jeu. Steve a livré un bon match, mais Kyrgios était trop fort. Et David n’a malheureusement pas disputé sa meilleure rencontre de Coupe Davis. Il n’a jamais réussi à trouver son rythme. C’est dommage, car nous avons malgré tout eu des occasions. Cela me laisse un sentiment bizarre, d’autant que c’était aussi le dernier match de Steve.”

Steve Darcis, 35 ans, qui fera ses adieux en janvier prochain, participait en effet pour la toute dernière fois de sa carrière à la Coupe Davis. Pour services rendus, le Sprimontois aurait sans doute mérité plus belle sortie, mais c’est la dure loi du sport de haut niveau.

“Je n’ai pas pensé que cela pouvait être mon dernier match”, a-t-il, pour sa part, expliqué. “C’est un peu triste que cela se termine de cette manière. J’ai deux balles de set au deuxième set. David a également eu deux balles de set au deuxième set. Cela aurait donc pu tourner. Malheureusement, nous sommes battus 2-0 et pour nous, les choses s’arrêtent là. Mais c’est le tennis. C’est comme ça. J’aurai vécu des moments magiques en Coupe Davis et je garderai plein de bons souvenirs”, a-t-il conclu.