Plein écran
Mario Villela Martinez craque à Shymkent. © Capture d'écran

Le craquage complet de ce tennisman espagnol en challenger

Perdre un match, c’est toujours difficile, mais il y a des circonstances qui peuvent rendre fou. La preuve avec Mario Villela Martinez. 

Engagé au Challenger de Shymkent,  Mario Villela Martinez n’a pas fait long feu au Kazakhstan. Eliminé dès le premier tour par le Bosnien Tomislav Brkic, l’Espagnol s’est tout de même constitué une solide réputation. Pas pour la qualité du tennis proposé sur la terre battue kazakhe, mais bien pour la manière dont il a démoli sa raquette à l’issue de cette défaite visiblement frustrante. 

Après trois doubles fautes et une faute directe dans le dernier jeu de la rencontre, l’Espagnol a martyrisé son instrument comme jamais. Il y a des défaites qui sont plus difficiles à accepter que d’autres. 

  1. Avant le Masters, Mertens a rendez-vous avec... sa partenaire de double.

    Avant le Masters, Mertens a ren­dez-vous avec... sa partenaire de double.

    Elise Mertens (WTA 18) a réussi son entrée au WTA Elite Trophy, le Masters B, à Zhuhai, mercredi. Versée dans le groupe Rose, la Limbourgeoise, 23 ans, a pris sa revanche contre la Grecque Maria Sakkari (WTA 22), qui l'avait battue au printemps au tournoi de Rabat. Elle s'est imposée 6-2, 3-6, 6-1 après 1h44 de jeu. Et c’est maintenant Aryna Sabalenka qui l’attend. Alors qu’elles disputeront le Masters, ensemble à Shenzhen, les deux jeunes femmes s’affronteront vendredi à Zhuhai.
  2. Entrée en matière convaincante pour David Goffin à Bâle

    Entrée en matière convaincan­te pour David Goffin à Bâle

    Près d’une semaine après l’énorme déception vécue à Anvers, David Goffin était de retour à la compétition à Bâle où c’est Marin Cilic qui se dressait sur son chemin. Un premier tour rondement mené par le meilleur joueur belge qui s’impose en deux manches à peine plus d’une heure de jeu (6-4, 6-4). Au prochain tour, le Liégeois qui doit prendre des points en Suisse s’il veut encore croire à une qualification pour le Masters, affrontera le géant américain Reilly Opelka.