Ibbou a publié une vidéo adressée à Thiem et diffusée ce week-end sur les réseaux sociaux
Plein écran
Ibbou a publié une vidéo adressée à Thiem et diffusée ce week-end sur les réseaux sociaux © reuters

Le cri de détresse poignant de la 620e joueuse mondiale: “Thiem, ne gâche pas ça”

Dans une vidéo émouvante, Inès Ibbou, 620e du classement WTA, a critiqué le numéro trois mondial, l'Autrichien Dominic Thiem pour son refus de participer à un fonds de soutien destiné aux joueurs mis en difficulté par la pandémie du coronavirus.

"Cher Dominic (...), tu sais, dans un pays comme le mien, ce n'est pas facile pour une femme d'être athlète de haut niveau", a tancé Ibbou dans une vidéo adressée à Thiem et diffusée ce week-end sur les réseaux sociaux. La jeune sportive, dont la famille est d'origine modeste, y souligne les difficultés à évoluer dans un "pays sans tournoi pro", sans "un seul entraîneur dans le circuit international", sans "sponsor" ou autre soutien financier.

“Terriblement injuste”

“J’ai grandi dans une famille dont les parents n’avaient rien à voir avec le tennis. Tu as grandi dans un monde magique, avec des parents qui étaient tous deux entraîneurs de tennis. Nous ne choisissons pas notre lieu de naissance. Est-ce que tu termines aussi les tournois avec des trous dans tes chaussures?”, lui demande-t-elle.

“Aujourd’hui, j’ai 21 ans et je suis autour de la 600e place mondiale. J’espère toujours réaliser le rêve pour lequel j’ai sacrifié mon enfance, ma scolarité, mon adolescence, ma vie de famille, mes amis, mon argent, les anniversaires, les vacances, toute ma vie. Je suis une femme solitaire qui voyage généralement avec deux escales, à la recherche du billet le moins cher. Je sacrifie mon temps, mes entraînements et mon repos pour postuler à un simple visa, sans garantie de l’avoir. Je loge loin des tournois pour réduire les coûts. Alternes-tu entre terre battue et dur d’une semaine à l’autre comme moi?”, poursuit-elle.

“Un peu de respect pour nos sacrifices”

“Dominic, laisse-moi te demander : qu’est-ce que ça fait d’offrir un cadeau à tes parents ? Je ne me souviens même pas du dernier anniversaire que j’ai célébré avec mes proches... tous ces sacrifices font partie du jeu mais c’est le court qui devrait décider de ma carrière, pas mes ressources financières. C’est terriblement injuste. Cher Dominic, contrairement à toi, beaucoup partagent ma réalité. Ce n’est pas grâce à ton argent qu’on a survécu jusqu’à présent et personne ne t’a rien demandé. À part un peu de respect pour nos sacrifices. Des joueurs comme toi me font m’accrocher à mon rêve. S’il te plaît, ne gâche pas ça.”

Thiem: “Je préfère donner de l’argent aux personnes qui en ont vraiment besoin”

La jeune Algérienne est entrée dans le circuit mondial féminin WTA à l'âge de 14 ans seulement, malgré le déficit d'infrastructures et de formateurs dont souffre ce sport en Algérie. Ex-23e mondiale juniors, Inès Ibbou est aujourd'hui reléguée à la 620e place mondiale du classement WTA.

Le "Player Relief Fund", le fonds de soutien évoqué par Ibbou dans sa vidéo, a pour vocation d'aider les joueurs fragilisés par l'arrêt des compétitions provoqué par la pandémie de Covid-19. Ce fonds a été adoubé par Novak Djokovic en tant que président du Conseil des joueurs de l'ATP, dont font aussi partie Roger Federer et Rafael Nadal.

Il a appelé les joueurs du top 100 en simple et ceux du top 20 en double à contribuer à ce fonds, selon leur classement: de 30.000 dollars pour le top 5 à 5000 dollars pour les joueurs entre la 51e et la 100e place. “Je préfère donner de l'argent aux personnes ou aux organisations qui en ont vraiment besoin", avait rétorqué fin avril Thiem.

  1. Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Garros cet automne

    Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Gar­ros cet automne

    Si la date du début de Roland-Garros 2020 n'est pas encore connue (20 ou 27 septembre), il ne fait pas de doute à l'heure actuelle que le tournoi du Grand Chelem de tennis parisien sur terre battue devrait se dérouler en dépit de la pandémie de coronavirus. Alors que le tournoi aurait dû débuter cette semaine sans ces circonstances exceptionnelles, Guy Forget le directeur de l'épreuve s'est confié par visio-conférence au site Tennis.com.
  2. Rafael Nadal: “Si un joueur gagne plus de 81 matchs de suite ou plus de 12 Roland, je serai heureux”

    Rafael Nadal: “Si un joueur gagne plus de 81 matchs de suite ou plus de 12 Roland, je serai heureux”

    Rafael Nadal a récemment repris l'entraînement dans son Académie à Minorque, après avoir longtemps attendu confiné en raison de la pandémie de coronavirus. Sans elle, il serait occupé en ce moment à tenter de gagner un 13e titre à Roland Garros. L'Espagnol s'est confié par visio-conférence à l'ancien champion argentin José-Luis Clerc sur ESPN et évoqué beaucoup de sujets.