Plein écran
Une prestation de haut vol, malgré la défaite, pour Joran Vliegen et Sander Gillé. © Photo News

Le double belge à un cheveu de l’exploit contre la meilleure paire du monde

Coupe DavisAprès les victoires de David Goffin et de Steve Darcis, c’était au tour de Sander Gillé et Joris Vliegen de monter sur le court à Madrid, pour essayer d’offrir un 3-0 à la Belgique. Opposés aux numéros 1 mondiaux de la spécialité, Juan-Sebastian Cabal et Robert Farah, les Belges ont fini par plier les dans le tie break du troisième set (6-7, 6-4, 7-6). 

Après les victoires en simple de Steve Darcis, face à Santiago Giraldo (6-3, 6-2), et de David Goffin, au détriment de Daniel Elahi Galan (3-6, 6-3, 6-3), le double composé de Joran Vliegen (ATP 39 en double) et Sander Gille (47) a offert une très belle résistance aux N.1 mondiaux de la spécialité Juan Sebastian Cabal et Robert Farah avant de céder dans l’ultime jeu décisif : 6/7 (5/7), 6-4, 7-6 (7/3) après 2h19 de jeu.

Au terme d’un premier set, au cours duquel on ne dénombra qu’une seule balle de break (en faveur des Colombiens), le duo limbourgeois “Sandoran” (Sander/Joran) a émergé au jeu décisif (7/5) après 47 minutes sur un excellent 2e service de Gille.

Malgré la réputation de Cabal et Farah, la paire belge a continué à faire jeu égal jusqu’à 4-4, non sans avoir sauvé trois balles de break dans le 2e jeu du deuxième set. L’expérience a ensuite joué et les Sud-Américains ont arraché le droit (6-4) de jouer la 3e manche disputée comme les deux précédents et non sous la forme d’un super tie break.

Là encore, les Belges ont tenu la dragée haute à leurs adversaires. Personne ne perdit son jeu de service si bien que le jeu décisif porta vraiment son nom. Vliegen et Gille menèrent 0/2 et 1/3. Piqués au vif, Cabal et Farah répondirent immédiatement et alignèrent les six points suivants nécessaires à la victoire (7/3).

L’Australie, 9e au ranking mondial, représentée par Alex de Minaur (ATP 18), Nick Kyrgios (30), John Millman (48), Jordan Thompson (63), John Peers (26 double) est le 3e pays de ce groupe D. Elle affrontera la Colombie (N.18) mardi (18h00) avant de se mesurer à la Belgique (N.4) mercredi (18h00).

Les vainqueurs des six groupes, plus les deux meilleurs deuxièmes accèdent aux quarts de finale jeudi ou vendredi. En cas de victoire dans le groupe D, la Belgique sera opposée au vainqueur du groupe F (Etats-Unis, Italie, Canada) jeudi soir. Si nos représentants sont parmi les deux meilleurs deuxièmes, ils joueront soit vendredi matin contre le vainqueur du groupe A (France, Serbie, Japon), soit vendredi soir face au lauréat du groupe B (Croatie, Espagne, Russie).

Plein écran
© BELGA
  1. David Goffin est impatient de commencer le premier tournoi joué en Arabie Saoudite

    David Goffin est impatient de commencer le premier tournoi joué en Arabie Saoudite

    David Goffin (ATP 11) a déjà le regard tourné vers 2020. Dans le cadre de sa préparation, le Liégeois, 29 ans, participera ainsi de jeudi à samedi à la Diriyah Tennis Cup, une lucrative exhibition de 3 millions de dollars qui réunit en Arabie Saoudite 8 joueurs, dont 6 du Top-20, parmi lesquels le Russe Daniil Medvedev (ATP 5), le Français Gaël Monfils (ATP 10) et le Suisse Stan Wawrinka (ATP 16).
  2. Il perd un match sur le circuit professionnel sans marquer un seul point, les internautes indignés
    Play

    Il perd un match sur le circuit profession­nel sans marquer un seul point, les internau­tes indignés

    Artem Bahmet, un joueur ukrainien, a perdu le premier match de sa carrière sur le circuit professionnel (0-6, 0-6), lors du tournoi ITF de Doha. Deux roues de vélo et... aucun point marqué durant toute la rencontre, un record. Sur les réseaux sociaux, les images sont devenues virales et les amateurs du sport se sont indignés se demandant comment ce joueur a été autorisé à participer à ce tournoi.