Plein écran
© EPA

Le “Kimback” salué par la presse internationale: “Trois enfants peuvent être fiers de leur maman”

Malgré sa défaite face à l’Espagnole Garbine Muguruza (2-6, 6-7), au premier tour du tournoi de Dubaï, Kim Clijsters a affiché un niveau plein de promesses. La presse sportive internationale a salué ce retour à la compétition plutôt réussi. Et elle en est persuadée, le meilleur reste à venir.  

BBC : “Clijsters brille pour son retour”

“Clijsters a brillé pour son retour. Elle a réalisé une performance remarquable lors de sa première compétition WTA en près de huit ans. Clijsters a manqué de précision et de puissance au début, mais ensuite ses coups étaient meilleurs. Elle a fait jeu égal avec Muguruza dans le deuxième set, remportant même plusieurs coups gagnants de qualité”, écrit le média anglais.

Plein écran
© BBC

The Guardian : “Un départ naturellement timide”

Le Guardian a souligné l’âge de Clijsters, mais là aussi le constat est plutôt positif. “A 36 ans, la Belge a dix ans de plus que Muguruza. Elle a trois enfants et a participé pour la dernière fois à l’US Open en 2012. Contre la tête de série numéro neuf, elle s’est bien défendue après un départ naturellement timide. Le premier set s’est soldé par un score de 6-2 pour Muguruza. On se dirigeait vers un match de courte durée lorsqu’elle était menée dans le deuxième set, mais Clijsters est parvenue à revenir pour accrocher le tie-break. Muguruza avait alors un peu plus de jus pour l’emporter”, selon le journal anglais.

Plein écran
© The Guardian

L’Équipe: “Retour encourageant”

En France également, le “Kimback” a été regardé avec beaucoup d’intérêt. “Retour encourageant pour Clijsters. Ce duel suscitait de nombreuses interrogations. Pendant un set et demi, jusqu’à 6-2, 3-0 en faveur de Muguruza, anticipation et lecture du jeu faisaient clairement défaut à Clijsters. Sauf qu’elle n’a pas quitté ses trois enfants pour prendre une fessée à des milliers de kilomètres de son cher foyer. Si le physique est encore largement perfectible, le moral de la championne a vite resurgi”, analyse L’Equipe.

“Pour Clijsters, il y a bien évidemment de bonnes indications sur les prochains axes de travail, notamment au service (10 doubles fautes). Mais il peut surtout y avoir la satisfaction d’avoir tenu tête à une des meilleures joueuses. En Belgique, trois enfants peuvent être fiers de leur maman”, conclut le quotidien sportif.

Plein écran
© L'Equipe

AD: “Un combat captivant”

Chez le média néerlandais, la combativité de Clijsters a aussi été remarquée. “Cela devait être un duel à sens unique, mais Clijsters s’est battue pour revenir dans le deuxième set. Elle a effacé un retard de 3-0, offrant un combat captivant en fin de match. Clijsters a mené 5-4 et 6-5, mais a dû céder lors du tie-break. La deuxième manche a duré 66 minutes, alors que la première n’a duré qu’une demi-heure”, souligne AD.

Plein écran
© AD

Marca: “Elle n’est pas revenue pour prendre un peu de temps libre”

En route pour l’Espagne, où Marca a aussi commenté le retour de Clijsters. “Muguruza a peut-être gagné, mais la Belge a montré qu’elle n’était pas revenue pour prendre un peu de temps libre. Son match est plein d’espoir”, estime le journal espagnol. “Elle a prouvé que la qualité de ses coups est restée intacte au fil des années. À l’heure actuelle, vous pouvez compter sur Clijsters pour participer à encore plus de tournois au plus haut niveau”.

Plein écran
© Marca

New York Times: “La façon dont elle frappe la balle est toujours de classe mondiale”

Christopher Clarey, expert tennis du New York Times, a fait l’éloge de Clijsters sur Twitter. “Si vous ne le saviez pas, vous n’auriez jamais pu deviner que Clijsters, 36 ans, était partie depuis plus de sept ans. La façon dont elle frappe la balle est toujours de classe mondiale. Elle a encore beaucoup d’axes de travail, comme son deuxième service, mais il y a aussi beaucoup de points positifs à retenir”.

Bild: “Plusieurs très beaux points”

“Plus le match durait, plus la mère de famille pouvait montrer ses qualités. Clijsters jouait bien lors des longs rallyes et a marqué plusieurs très beaux points. Son manque de rythme était d’abord perceptible, mais elle est très bien revenue dans le second set”, écrit le média allemand.

Plein écran
© Bild