Nick Kyrgios a assuré le spectacle à Rome.
Plein écran
Nick Kyrgios a assuré le spectacle à Rome. © DR.

Le nouveau show de Nick Kyrgios

Fidèle à lui-même, Nick Kyrgios a assuré le show lors de son premier tour du Masters 1000 de Rome, qu’il a remporté en trois manches (6-3 3-6 6-3).

Opposé au Russe Daniil Medvedev (ATP 14), le fantasque Australien a multiplié les facéties, comme ce service à la cuillère… sur le premier point du match. Tout au long du match, le natif de Canberra a régalé le public italien du Foro Italico: tweener, passings de folie, balle canardée en dehors du stade.

Certains lui reprocheront une forme d’arrogance, par exemple quand il se met à dos à son adversaire pour éviter de se faire “allumer” au filet. Qu’à cela ne tienne, le numéro 36 de l’ATP a fait le spectacle pour le plus grand bonheur du public. Pour couronner sa prestation remarquée, il a conclu le dernier jeu du match en claquant… 4 aces. Kyrgios affrontera le qualifié norvégien Casper Ruud au prochain tour.

  1. Toutes les options restent ouvertes pour l’US Open

    Toutes les options restent ouvertes pour l’US Open

    Une décision relative à la tenue de l'US Open, et dans quelles conditions, doit être prise à la mi-juin ou fin juin, a expliqué Stacey Allaster, directrice exécutive de l'association américaine de tennis (USTA) à Associated Press samedi. Si la troisième levée du Grand Chelem de tennis de l'année pouvait avoir lieu, "toutes les options en matière de mesures à prendre sont étudiées", a-t-elle précisé. "Mais nous n'avons encore pris aucune décision."
  2. Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Garros cet automne

    Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Gar­ros cet automne

    Si la date du début de Roland-Garros 2020 n'est pas encore connue (20 ou 27 septembre), il ne fait pas de doute à l'heure actuelle que le tournoi du Grand Chelem de tennis parisien sur terre battue devrait se dérouler en dépit de la pandémie de coronavirus. Alors que le tournoi aurait dû débuter cette semaine sans ces circonstances exceptionnelles, Guy Forget le directeur de l'épreuve s'est confié par visio-conférence au site Tennis.com.