Plein écran
Justine Henin est de retour à Melboure, comme consultante pour Eurosport © BELGA

Le retour de Kim Clijsters vu par Justine Henin: “Ce sera compliqué”

Justine Henin est de retour à Melbourne. Mais pas question de reprendre la raquette. C’est derrière le micro d’Eurosport que l’ancienne numéro 1 mondiale officie durant la quinzaine australienne. Invitée par de nombreux journalistes à livrer son avis sur le circuit, elle évoque le come-back de Kim Clijsters et regrette le manque de reconnaissance envers David Goffin. Entre autres. 

Seize ans après son sacre et neuf ans après sa dernière participation à l’Australian Open, Justine Henin est de retour à Melbourne. Analyste pour la chaîne Eurosport, la Rochefortoise ne passe pas inaperçue en salle de presse et est, évidemment, sollicitée par de nombreux journalistes. Les principales questions posées? Son avis sur le circuit actuel et le médiatique “Kimback”, notamment. 

“C’est courageux”, estime Justine Henin à l’heure de commenter le choix de Kim Clijsters. “Lors de son annonce, j’ai été surprise comme tout le monde. Je ne m’y attendais pas du tout”, poursuit-elle, interrogée par Le Soir. “C’est très difficile de prédire ce qu’elle pourra réussir, même si j’imagine que ce sera compliqué.” 

“Elle peut nous surprendre”

Première raison avancée, l'aspect physique. “Ce sera le facteur le plus important. Une pause de sept ans n’est pas à sous-estimer (...) Après tant d’années, l’explosivité demeure toujours un grand point d’interrogation (...) Le jeu va vite aujourd’hui, il faut être capable de suivre le rythme. Mais elle peut toujours nous surprendre, hein”, assure-t-elle, entourée par Boris Becker, Mats Wilander et Alex Corretja, des propos rapportés par Het Laaste Nieuws. 

Côté masculin, elle pointe Novak Djokovic comme principal favori à Melbourne avant de saluer le “niveau atteint” par David Goffin. “Kim et moi avons placé la barre très haut et il en souffre au niveau de la reconnaissance. Mais sur le circuit masculin actuel, c’est une réelle performance d’être classé 11e joueur mondial.”