Le rêve de Kimmer Coppejans: “Ce serait incroyable”

Roland-GarrosKimmer Coppenjans (ATP 181) s'apprête à vivre un grand moment dans sa carrière, ce lundi à Roland-Garros. Pour la première fois depuis 2015, l'Ostendais disputera en effet un nouveau match dans le tableau final d'une levée du Grand Chelem à Paris, après s'être extirpé avec brio des qualifications. Il y rencontrera un autre qualifié, l'Allemand Yannick Maden (ATP 115), 29 ans.

Plein écran
Issu des qualifications, Kimmer Coppejans pourrait défier Rafael Nadal au deuxième tour à Roland-Garros. © BELGA

"C'est un rêve d'être dans le tableau final ici", a-t-il dit avec un large sourire aux journalistes belges à Paris. "Je suis super content. Je sors de trois bons matches, car tous les gars qui sont dans les qualifs jouent très bien au tennis. J'avoue que j'avais espéré être plus loin après ma première participation en 2015, mais après deux années compliquées, j'ai l'impression que les choses se remettent enfin en place. Grâce à mon entourage, je suis à nouveau dans une spirale positive. J'ai retrouvé de la sérénité, et cela aide à mieux jouer."

Ce n'est donc pas la motivation qui manquera à Kimmer Coppejans lorsqu'il foulera l'ocre du court N.4 ce lundi contre Yannick Maden. D'autant que s'il réussit à s'imposer, le vainqueur du tournoi junior en 2012 aura plus que probablement le privilège de se mesurer à l'Espagnol Rafael Nadal (ATP 2), onze fois lauréat à la Porte d'Auteuil.
"Ce serait incroyable de pouvoir défier Rafa", a-t-il poursuivi. "Je voulais avoir un premier tour abordable, car je ne suis pas encore rassasié. Et avec Maden, je ne peux pas me plaindre. J'ai de bonnes sensations et j'espère en tirer profit. Mon objectif cette année est de me rapprocher le plus près possible du top-100", a-t-il conclu.