Plein écran
© AFP

Le tournoi de tennis d'Indian Wells annulé à cause du coronavirus

Le tournoi de tennis d'Indian Wells, un des plus importants des circuits ATP et WTA devant débuter en Californie ce lundi, a été annulé en raison de l'épidémie de nouveau coronavirus, ont annoncé dimanche ses organisateurs. L'état d'urgence est de mise dans cet État américain.

Cette décision a été prise après que "le département de santé publique du comté de Riverside eut déclaré une urgence de santé publique pour la vallée de Coachella après un cas confirmé de coronavirus (COVID-19) au niveau local", a indiqué la direction du tournoi.

Jusqu’à 16.000 personnes sur le Central

Elle a assuré avoir suivi "les conseils des professionnels de santé, des Centres de contrôle des maladies (CDC) et de l'État de Californie". "Il y a un trop grand risque, en ce moment, pour la santé publique, dans la région du comté de Riverside pour y organiser un rassemblement de cette taille", a expliqué le Dr David Agus, professeur de médecine et de génie biomédical, à l'Université de Californie du Sud, cité dans le communiqué.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes circulent habituellement sur le site du tournoi, son Central pouvant accueillir à lui seul 16.000 spectateurs. "Il n'est pas dans l'intérêt général des fans, des joueurs et des zones voisines que ce tournoi se déroule. Nous devons tous nous unir pour protéger la communauté contre l'épidémie de coronavirus", justifient encore les organisateurs.

Autre date

"Nous sommes très déçus que le tournoi n'ait pas lieu, mais la santé et la sécurité de la communauté locale, des fans, des joueurs, des bénévoles, des sponsors, des employés, des vendeurs et de toutes les personnes impliquées dans cet événement sont d'une importance capitale", a résumé le directeur du tournoi, Tommy Haas, ancien joueur professionnel.

Un mois après l'Open d'Australie, Indian Wells constituait le premier gros rendez-vous printanier pour la planète tennis, avant le tournoi de Miami prévu deux semaines plus tard et lui aussi menacé par l'épidémie. La plupart des meilleurs joueurs du monde étaient attendus dans cette partie désertique de la Californie, de Novak Djokovic à Serena Williams en passant par Rafael Nadal et Ashleigh Barty.

"Nous sommes prêts à organiser le tournoi à une autre date et nous examinerons les diverses possibilités", ont promis les organisateurs, qui invitent chaque possesseur de billets à se faire rembourser ou bénéficier d'un avoir pour l'édition 2021.

  1. Roger Federer ne veut pas jouer au tennis dans des stades vides

    Roger Federer ne veut pas jouer au tennis dans des stades vides

    Roger Federer ne veut pas jouer dans des stades vides. "J'espère sincèrement que nous pourrons reprendre la saison de manière normale, donc avec les spectateurs. Même si cela signifie que nous devrons attendre un peu plus longtemps", a déclaré la légende suisse de 38 ans au site brésilien GloboEsporte, en marge de son soutien à la campagne "Vencendo Juntos" à l'initiative de l'ancien N.1 mondial brésilien Gustavo Kuerten, conçue pour subvenir aux besoin de 35.000 familles brésiliennes dans le besoin.