Le 31 mai 2009, Robin Söderling entre dans l'histoire du tennis en faisant tomber le roi Rafael Nadal à Roland-Garros. Quelques années plus tard, il sombre dans la dépression. Il raconte sa détresse et met en garde sur l'impact du sport de haut niveau dans la vie d'un athlète.
Plein écran
Le 31 mai 2009, Robin Söderling entre dans l'histoire du tennis en faisant tomber le roi Rafael Nadal à Roland-Garros. Quelques années plus tard, il sombre dans la dépression. Il raconte sa détresse et met en garde sur l'impact du sport de haut niveau dans la vie d'un athlète. © Photo News

Les années noires de Robin Söderling : “J’ai cherché différentes manières de me suicider”

Célèbre pour avoir été le premier à terrasser Rafael Nadal sur la terre battue de Roland-Garros, Robin Söderling est ensuite rentré dans le rang. Malade et dépressif, il a finalement mis fin à sa carrière en 2015, alors qu’il n’avait que 30 ans. Et il ne cache pas que ses dernières années sur le circuit ont été un véritable calvaire.