Kimmer Coppejans et Ruben Bemelmans.
Plein écran
Kimmer Coppejans et Ruben Bemelmans. © epa

Les Belges connaissent leurs adversaires en qualifications chez les messieurs

Ruben Bemelmans (ATP 167), Kimmer Coppejans (ATP 183), Arthur De Greef (ATP 225) et Steve Darcis (ATP 256) connaissent leur premier obstacle en qualifications en vue de Roland-Garros à partir de lundi. Le tirage au sort s'est déroulé dimanche à Paris. David Goffin (ATP 23) est directement dans le tableau final.

Numéro 2 belge derrière le Liégeois, Ruben Bemelmans s'est vu proposer l'Autrichien Sebastian Ofner (N.15), 127e mondial, 23 ans, au premier tour. Bemelmans, 31 ans, mène 2 à 1 dans ses duels avec le jeune Autrichien.
Steve Darcis, 35 ans, aura comme premier adversaire le Japonais Hiroki Moriya (ATP 186), 28 ans, qu'il n'a pas encore affronté sur le circuit ATP.

Coppejans retrouve Dutra Silva

Kimmer Coppejans a hérité lui du Brésilien Rogiero Dutra Silva, 35 ans, 211e mondial. L'Ostendais, 25 ans, a gagné deux fois en quatre confrontations face au Brésilien dont la dernière fois en Coupe Davis au Brésil sur terre battue lors de l'héroïque rencontre du premier tour pour le groupe mondial (6-4, 6-4) en février dernier.
Arthur De Greef, 27 ans, sera opposé à l'Ukrainien Illya Marchenko, 380e à l'ATP, 31 ans, qu'il n'a jamais affronté encore sur le circuit non plus.

Les qualifications chez les dames débuteront mardi à la Porte d'Auteuil. Trois Belges seront concernées Ysaline Bonaventure (WTA 116), Greet Minnen (WTA 152) et Yanina Wickmayer (WTA 153) qui vont tenter de rejoindre Elise Mertens (WTA 20), Alison Van Uytvanck (WTA 49) et Kirsten Flipkens (WTA 60). Elles connaîtront leur adversaire en qualifications à l'issue du tirage au sort prévu lundi à 16h00.

  1. Toutes les options restent ouvertes pour l’US Open

    Toutes les options restent ouvertes pour l’US Open

    Une décision relative à la tenue de l'US Open, et dans quelles conditions, doit être prise à la mi-juin ou fin juin, a expliqué Stacey Allaster, directrice exécutive de l'association américaine de tennis (USTA) à Associated Press samedi. Si la troisième levée du Grand Chelem de tennis de l'année pouvait avoir lieu, "toutes les options en matière de mesures à prendre sont étudiées", a-t-elle précisé. "Mais nous n'avons encore pris aucune décision."
  2. Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Garros cet automne

    Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Gar­ros cet automne

    Si la date du début de Roland-Garros 2020 n'est pas encore connue (20 ou 27 septembre), il ne fait pas de doute à l'heure actuelle que le tournoi du Grand Chelem de tennis parisien sur terre battue devrait se dérouler en dépit de la pandémie de coronavirus. Alors que le tournoi aurait dû débuter cette semaine sans ces circonstances exceptionnelles, Guy Forget le directeur de l'épreuve s'est confié par visio-conférence au site Tennis.com.