"Les gens paieront toujours un ticket pour me voir": Kyrgios répond aux sifflets

VideoQualifié pour les demi-finales à Acapulco en ayant battu Stan Wawrinka en quart de finale, Nick Kyrgios confirme sa bonne semaine. Après le match, l'Australien a répondu aux sifflets du public mexicain.

Après Rafael Nadal, Nick Kyrgios a éjecté le Suisse Stan Wawrinka d'Acapulco. Mais l'Australien a eu le droit aux sifflets et huées du public, comme lors du tour précédent face à Nadal.

"Je sais que les gens seront là pour me voir jouer demain. Et le lendemain. Et le lendemain. Dans deux semaines, deux ans. Les gens paieront toujours un ticket pour me voir. En fait, je joue mieux quand la foule est contre moi", a précisé Kyrgios à Tennis Channel.

Le 72e mondial est également revenu sur cet épisode où on a pu le voir réagir contre une personne dans le public: "Je soignais ma jambe et il a commencé à me huer. S'il se fait soigner sa jambe, je ne vais le siffler pour ça. C'est un idiot", a répondu Kyrgios.

  1. Le coach de Goffin affiche son optimisme: “David se rapproche des meilleurs”
    INTERVIEW

    Le coach de Goffin affiche son optimisme: “David se rapproche des meilleurs”

    Après avoir tutoyé les sommets du tennis il y a deux ans, David Goffin a perdu de sa superbe suite à l’accumulation de blessures, couplées à une inévitable chute de confiance. Le Belge est néanmoins revenu à son meilleur niveau, grâce notamment à Thomas Johansson, son entraîneur depuis février dernier. 7sur7 a rencontré le Suédois, vainqueur surprise de l’Open d’Australie en 2002, avant l’entrée en lice du Liégeois à Anvers.