Plein écran
Plus de 600 jours après son dernier match officiel au pays, David Goffin retrouve le sol belge, ce soir, à Anvers, où il est l’un des favoris du tournoi. © REUTERS

Les trois défis majeurs qui attendent David Goffin à Anvers

Tête de série numéro 2 et donc dispensé de premier tour, David Goffin fera son entrée en lice, jeudi soir, à l’European Open, où il est déjà le dernier Belge en course, contre le Français Ugo Humbert. Un petit événement pour le public belge et son chouchou: le Liégeois n’est plus apparu, en compétition, sur le sol belge depuis près de deux ans. C’était en Coupe Davis, contre la Hongrie, en février 2018. Et 7sur7 sera sur place pour faire vivre l’événement. 

Car le retour de David Goffin sur ses terres est très attendu. Et l’enjeu sera, lui aussi, de taille puisque David Goffin est toujours en course pour le Masters. Complètement relancé depuis cet été, il peut espérer surfer sur la bonne vague pour finir l’année en force. 

La course au Masters

Il reste trois tournois à David Goffin pour tenter d’accrocher un siège dans le Tournoi des Maîtres. Avant Bâle et le Masters 1000 de Paris-Bercy, l’ATP 250 Anvers est une belle occasion d’engranger des unités. D’autant que les joueurs qui précèdent le Belge à la Race (le classement établi avec les résultats de l’année 2019) ne jouent pas cette semaine. En cas de succès final dans la cité anversoise, David Goffin passerait devant Matteo Berrettini et Roberto Bautista Agut et s’installerait... à la huitième place. Il serait donc provisoirement qualifié pour le Masters avant le rush final.

Plein écran
David Goffin pourrait grimper dans le top 8 avant les deux derniers tournois de la saison. © AFP

Deux ans sans trophée 

Mais une victoire à Anvers permettrait aussi à David Goffin de déflorer son palmarès 2019 et d’enfin engranger le cinquième titre de sa carrière sur le circuit ATP. Le dernier titre de David Goffin? C’était en 2017, à Tokyo, juste avant sa formidable fin de saison où il avait enchaîné finale au Masters et finale de Coupe Davis. Plus de deux ans de disette et trois finales perdues depuis pour le Liégeois.

Un Belge prophète en son pays?

Pour la quatrième année consécutive, le tennis belge peut se réjouir d’accueillir un tournoi ATP sur ses terres. Une véritable aubaine pour les amoureux belges de la petite balle jaune qui, comme le confirme encore le tableau 2019, ont l’occasion de voir passer quelques-unes des plus fines gâchettes du circuit. Mais le tournoi se refuse jusqu’ici aux tennismen noir-jaune-rouge. 

Richard Gasquet, Jo-Wilfried Tsonga et Kyle Edmund ont soulevé le trophée dans la cité des Diamants ces trois dernières années. Deuxième tête de série, et au vu du tennis qu’il propose depuis quelques mois, David Goffin a toutes les cartes en main pour offrir à la Belgique un premier succès à domicile. Mais il faudra se débarrasser de sérieux clients. Avec Gaël Monfils, Stan Wawrinka ou encore Andy Murray toujours présents dans le tableau, la fin de semaine s’annonce épicée sur les courts de la Lotto Arena.

Plein écran
© AP
  1. Berrettini quitte le Masters sur une victoire contre Thiem, déjà qualifié

    Berrettini quitte le Masters sur une victoire contre Thiem, déjà qualifié

    L'Italien Matteo Berrettini (ATP 8), déjà éliminé, a conclu sa première participation aux ATP Finals, le Masters masculin de tennis, par une victoire sur l'Autrichien Dominic Thiem (ATP 5) 7-6 (7-3), 6-3 jeudi, à l'O2 Arena de Londres, dans le groupe Björn Borg. Cette défaite n'a pas de conséquence pour Thiem, déjà qualifié pour les demi-finales avant cette rencontre. La partie a duré 1 heure et 17 minutes.