Greet Minnen (à droite) et Alison van Uytvanck
Plein écran
Greet Minnen (à droite) et Alison van Uytvanck © AFP

Minnen sélectionnée pour la Fed Cup, Van Uytvanck absente

Johan Van Herck, le capitaine de l'équipe belge de Fed Cup, a sélectionné jeudi Elise Mertens (WTA 17), Kirsten Flipkens (WTA 81), Ysaline Bonaventure (WTA 115) et Greet Minnen (WTA 119), ainsi que Yanina Wickmayer (WTA 147) en tant que réserve, pour le match de qualification contre le Kazakhstan les 7 et 8 février à Courtrai. Alison Van Uytvanck (WTA 47) n'est pas disponible pour cette rencontre, a précisé le capitaine dans un communiqué sans en préciser la raison.

Il s'agit de la première sélection de Greet Minnen, 22 ans, qui a bondi de près de 200 places au classement WTA en 2019, terminant l'année au 123e rang alors qu'elle l'avait commencé en 316e position. "Nous voyons dans cette équipe un mélange de talent, d'expérience, de combativité et de volonté", a commenté Johan Van Herck. 

"Combiné à la bonne ambiance et à l'entrain sur le terrain et en bord de court, nous croyons fermement en nos chances de victoire. Ces 4 joueuses sont en grande forme et toutes veulent la même chose: décrocher un ticket pour les finales à Budapest. Nous voulons absolument décrocher ce ticket pour les finales et nous placer parmi les 12 meilleurs pays au monde."

“Soutien bruyant”

La rencontre se jouera au Lange Munte de Courtrai. "Avec le soutien bruyant du public local, les filles se battront pour chaque point. J'espère que nous pourrons jouer dans une salle comble avec un public enthousiaste à Courtrai", a confié le capitaine, qui invite les supporters à venir "profiter d'un tennis de haut niveau dans une ambiance détendue" afin de pousser les joueuses vers la phase finale.

Comme la Coupe Davis l'an passé, la Fed Cup inaugure cette année une nouvelle formule avec une phase finale réunissant 12 pays en Hongrie du 14 au 19 avril. Le pays hôte, la France, tenante du titre, l'Australie, son premier dauphin, ainsi que la Tchéquie, bénéficiaire d'une invitation, sont déjà qualifiées. 

Les huit autres finalistes seront connus à l'issue de barrages joués les 7 et 8 février. La Belgique a hérité du Kazakhstan dont la cheffe de file est Elena Rybakina, 26e au classement WTA.