Murray, Goffin, Wawrinka: le tournoi d’Anvers accueille ses stars

Au sein de la Lotto Arena, les choses sérieuses ont commencé. Pendant que les premières affiches se disputaient sur les courts ce lundi, les trois stars de l’European Open, Stanislas Wawrinka, Andy Murray et David Goffin, ont affiché leurs ambitions face à la presse.

Le casting de l’European Open d’Anvers est plus que remarquable pour un ATP250 et il suffisait de se rendre à Lotto Arena dès ce lundi pour s’en apercevoir. Guido Pella et Jo-Wilfried Tsonga, têtes de série 5 et 6, ont d’ores et déjà validé leur ticket pour les huitièmes de finale. L’Argentin est venu à bout dans la douleur de Peter Gojowczyk 5-7, 6-4, 7-6 après 2 heures et 26 minutes. Le Français a plus facilement écarté 6-3, 6-4 l’Italien Lorenzo Sonego.

Non loin d’ici, Stanislas Wawrinka, Andy Murray et David Goffin ont répondu aux questions des journalistes à l’occasion du Media Day. Il y aura ces trois grands noms du tennis, mais aussi Gaël Monfils, Diego Schwartzman, Jen-Lennard Struff ou encore Richard Gasquet en lice cette semaine à Anvers. Autant dire que cette édition a une saveur toute particulière…

Plein écran
Jo-Wilfried Tsonga s’est qualifié pour le deuxième tour © AFP

Goffin, le Masters en ligne de mire

Revenu de sa tournée asiatique, David Goffin est de retour en Belgique pour disputer l’European Open auquel il avait dû renoncer l’année dernière en raison de sa blessure au coude. “Je me sens bien après deux bonnes semaines en Asie”, a déclaré David Goffin. “C’est toujours mieux de revenir avec de la confiance. Il me reste quelques jours pour préparer, me remettre du décalage, retrouver les sensations de l’indoor”.

Goffin dispute l’European Open pour la troisième fois. Lors de la première édition en 2016, il avait été éliminé en demi-finale par l’Argentin Diego Schwartzman. L’année suivante, il avait été sorti en quarts de finale par le Grec Stefanos Tsitsipas, et avait déclaré forfait en 2018. “Je suis content de revenir cette année”, affirme le Liégeois. “Cette fin de saison, ce n’est que du bonus, je me sens bien, je n’ai rien à défendre. Si on m’avait dit en début d’année que je pourrais encore viser une place au Masters, j’aurais signé directement”.

Plein écran
David Goffin © BELGA

Wawrinka: “Goffin et Monfils sont les favoris”

De son côté, Stanislas Wawrinka reprend la compétition à Anvers. C’est son premier tournoi depuis l’US Open, où il avait été éliminé en quarts de finale par Daniil Medvedev. “J’ai un problème au pied qui est survenu avant le début de l’US Open”, a-t-il déclaré. “Maintenant la douleur est toujours un peu présente mais ça va mieux. Je suis content de ce que je peux faire sur le terrain. Je suis donc très content de revenir à la compétition”, dit le triple vainqueur en Grand Chelem, qui a déclaré forfait pour les tournois de Saint-Pétersbourg, Tokyo et Shanghai après la dernière levée du Grand Chelem.

C’est la première fois que Stan Wawrinka est présent à Anvers. “A partir du moment où j’étais prêt à jouer cette semaine, j’avais le choix entre trois tournois. J’ai eu la chance d’obtenir une wild card à Anvers, qui n’est pas trop loin de la Suisse. En plus les conditions sont très bonnes ici”.

S’il est un des grands noms du tournoi, Wawrinka ne parle pas de victoire finale à Anvers. “Je ne viens pas avec l’ambition de remporter le titre”, dit-il. “Je me concentre sur mon jeu et mon premier match. Le plateau est très relevé. David Goffin et Gaël Monfils sont d’après moi les favoris. Ils sont proches du Masters”.

Plein écran
Stanislas Wawrinka © BELGA

Andy Murray: “Ma vie a beaucoup changé depuis janvier”

Pour Andy Murray, c’est également une première à l’European Open. Tout comme Wawinrika, il a reçu une wild card. “Plusieurs raisons m’ont poussé à jouer à Anvers cette semaine. La principale est que le tournoi ne se déroule pas loin de chez moi, alors que ma femme est sur le point d’accoucher”, a expliqué l’ancien numéro 1 mondial.

En début d’année, Murray n’aurait jamais pensé vivre pareille fin de saison. Avant l’Open d’Australie, le double champion olympique avait annoncé qu’il mettrait un terme à sa carrière cette année, espérant tirer sa révérence à Wimbledon. Mais la pose d’une prothèse de hanche en janvier a changé la donné. Murray a repris la compétition en simple cet été et il reste sur une tournée asiatique convaincante.

Citation

Mon corps a besoin de repos

Andy Murray

“Ma vie a beaucoup changé depuis janvier”, explique Andy Murray. “En Australie, je croyais que c’était presque fini. Quand j’ai décidé de me faire opérer, j’espérais avant tout être débarrassé de la douleur. Je suis très heureux d’être là où j’en suis. Je ne retrouverai certainement pas mon niveau mais je peux encore progresser”.

“Si je joue très bien, je pourrais éventuellement gagner ici”, poursuit le triple vainqueur en Grand Chelem. “C’est mon quatrième tournoi d’affilée, et j’ai fait des progrès ces derniers mois. Mais mon corps a aussi besoin de repos, que j’aurai après Anvers. J’arrêterai alors pour quatre ou cinq semaines”, dit Muray, qui entrera en lice mardi soir face à Kimmer Coppejans.

Plein écran
Andy Murray © BELGA
Plein écran
Andy Murray, David Goffin et Stan Wawrinka © DR
  1. Berrettini quitte le Masters sur une victoire contre Thiem, déjà qualifié

    Berrettini quitte le Masters sur une victoire contre Thiem, déjà qualifié

    L'Italien Matteo Berrettini (ATP 8), déjà éliminé, a conclu sa première participation aux ATP Finals, le Masters masculin de tennis, par une victoire sur l'Autrichien Dominic Thiem (ATP 5) 7-6 (7-3), 6-3 jeudi, à l'O2 Arena de Londres, dans le groupe Björn Borg. Cette défaite n'a pas de conséquence pour Thiem, déjà qualifié pour les demi-finales avant cette rencontre. La partie a duré 1 heure et 17 minutes.