Plein écran
© photo_news

Nadal étrille Wawrinka à Madrid

Rafael Nadal, toujours en quête d'un premier trophée en 2019, s'est qualifié pour les demi-finales du Masters 1000 de Madrid en surclassant le Suisse Stan Wawrinka (34e) en deux sets 6-1, 6-2 vendredi.

Nadal, qui s'était réveillé avec un virus gastrique dimanche et n'était toujours pas au mieux physiquement mardi, n'a pas laissé respirer Wawrinka vendredi soir dans la "Caja Magica". Le Suisse, qui n'avait pas concédé son service du tournoi avant de se mesurer à l'Espagnol, y a été breaké quatre fois et s'est incliné en à peine plus d'une heure.

"Rafa", onze fois vainqueur à Roland-Garros, reste sur deux défaites en demi-finales, à Monte-Carlo et à Barcelone, pour ses deux premiers tournois de la saison sur terre battue. Pour une place en finale, il affrontera le jeune Grec Stefanos Tsitsipas (N.9), tombeur 7-5, 3-6, 6-2 un peu plus tôt du tenant du titre, l'Allemand Alexander Zverev (N.4), en difficulté depuis le début de l'année malgré sa prestigieuse victoire au Masters en fin de saison dernière.

  1. Toutes les options restent ouvertes pour l’US Open

    Toutes les options restent ouvertes pour l’US Open

    Une décision relative à la tenue de l'US Open, et dans quelles conditions, doit être prise à la mi-juin ou fin juin, a expliqué Stacey Allaster, directrice exécutive de l'association américaine de tennis (USTA) à Associated Press samedi. Si la troisième levée du Grand Chelem de tennis de l'année pouvait avoir lieu, "toutes les options en matière de mesures à prendre sont étudiées", a-t-elle précisé. "Mais nous n'avons encore pris aucune décision."
  2. Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Garros cet automne

    Le toit du Central et huit courts éclairés prêts à accueillir Roland-Gar­ros cet automne

    Si la date du début de Roland-Garros 2020 n'est pas encore connue (20 ou 27 septembre), il ne fait pas de doute à l'heure actuelle que le tournoi du Grand Chelem de tennis parisien sur terre battue devrait se dérouler en dépit de la pandémie de coronavirus. Alors que le tournoi aurait dû débuter cette semaine sans ces circonstances exceptionnelles, Guy Forget le directeur de l'épreuve s'est confié par visio-conférence au site Tennis.com.