Plein écran
© EPA

Nadal, qui brigue un treizième titre à Roland Garros: “Il fait 9 degrés. Ce sera un fameux défi de bien jouer ici”

InterviewRafael Nadal (ATP 2) sera une nouvelle fois l’homme à battre à Roland Garros, qui commence ce dimanche. La programmation décalée et l’ambiance particulière qui règnera suite au Covid-19 n’y changeront rien. L’Espagnol, 34 ans, briguera ainsi un treizième titre (!) sur la terre battue de la Porte d’Auteuil, son terrain de jeu favori depuis sa première victoire en 2005. Un nouveau triomphe lui permettrait en outre d’égaler le record des vingt titres en Grand Chelem détenu par son grand rival Roger Federer (ATP 4), le grand absent cette année côté masculin. Le Majorquin, tête de série n°2 du tableau, entamera sa campagne contre le Biélorusse Egor Gerasimov (ATP 83), 27 ans.

  1. Sofia Kenin s’offre Petra Kvitova, finale inédite à Roland-Garros

    Sofia Kenin s’offre Petra Kvitova, finale inédite à Roland-Gar­ros

    Plus de huit mois après avoir remporté l’Open d’Australie à la surprise générale, Sofia Kenin disputera la deuxième finale majeure de sa jeune carrière, samedi, à Paris. En demi-finale de Roland-Garros, l’Américaine, sixième joueuse mondiale, a dompté la plus expérimentée Petra Kvitova en deux manches (6-4, 7-5). Elle retrouvera Iga Swiatek qui a facilement disposé de l’Argentine Nadia Podoroska, plus tôt dans la journée.
  2. Première finale de l’année pour Elise Mertens et Aryna Sabalenka

    Première finale de l’année pour Elise Mertens et Aryna Sabalenka

    Titrées, notamment, à l’US Open en doubles l’an dernier, Elise Mertens et Aryna Sabalenka n’avaient pas encore joué de finale en double, en 2020. Ce sera le cas dimanche à Ostrava. La Louvaniste et la Russe ont éliminé Kirsten Flipkens et Demi Schuurs en demi-finales, samedi soir. Aryna Sabalenka disputera donc les deux finales à Ostrava: elle affrontera également sa compatriote Victoria Azarenka en finale du simple.