Après l’US Open 2018 et l’Australian Open 2019, Naomi Osaka s’offre l’US Open 2020.
Plein écran
Après l’US Open 2018 et l’Australian Open 2019, Naomi Osaka s’offre l’US Open 2020. © AP

Naomi Osaka remporte l’US Open, son troisième titre en Grand Chelem

Au terme d’une finale en deux temps, au cours de laquelle elle a d’abord été dominée avant d’inverser la tendance, Naomi Osaka a dominé la revenante Victoria Azarenka pour s’offrir l’US Open (1-6, 6-3, 6-3). Deux ans après son premier sacre en Grand Chelem, déjà conquis à New York, la Japonaise remporte son troisième titre majeur et en profitera pour retrouver le top 3 mondial,  au prochain classement WTA. 

  1. Dominic Thiem ou Alexander Zverev, qui sera le 150e élu?

    Dominic Thiem ou Alexander Zverev, qui sera le 150e élu?

    Dans des circonstances radicalement différentes, mais avec le même résultat: Alexander Zverev et Dominic Thiem ont validé, la nuit dernière, leur ticket pour la finale de l’US Open. Et le vainqueur de ce duel deviendra le 150e homme de l’histoire à triompher en Grand Chelem. Finaliste de trois tournois majeurs au cours des trois dernières années, Dominic Thiem partira sans aucun doute avec la faveur des pronostics. 
  2. Mertens, battue 6-1, 6-0 par Azarenka: “Elle était un niveau au-dessus”
    interview

    Mertens, battue 6-1, 6-0 par Azarenka: “Elle était un niveau au-des­sus”

    La belle aventure est terminée. Elise Mertens (WTA 18) n’a pas réussi à se qualifier, mercredi soir à New York, pour la première fois de sa carrière pour les demi-finales à l’US Open. Le carrosse s’est même transformé en citrouille pour la Limbourgeoise, 24 ans, qui n’avait jusque-là pas perdu le moindre set dans le tournoi. Dans le stade Arthur Ashe, elle a été balayée 6-1, 6-0 en 1h13 par la revenante Victoria Azarenka (WTA 27), 31 ans, lauréate de l’Australian Open en 2012 et 2013. Dur, dur…