Plein écran
© afp

"Non": le discours vide, mais efficace du coach de Sabalenka

VideoOn connaissait les discours tonifiants de Philippe Dehaes qui avaient propulsé la Russe Daria Kasatkina vers le titre à Moscou l'an dernier, la méthode de Dmitry Tursunov est un peu différente.

Nouvelle partenaire de double d'Elise Mertens, avec qui disputera les demi-finales à Indian Wells, la Bélarusse Aryna Sabalenka n'a pas fait aussi bien en simple, elle a été éliminée par l'Allemande Angelique Kerber, en huitièmes de finale. 

Et ce n'est pourtant pas faute d'avoir fait de la résistance. Et son coach semble y avoir contribué. Alors qu'elle avait complètement manqué son entame de match, Dmitry Tursunov est monté sur le court pour la galvaniser.

Un discours plein d'enthousiasme et de positivisme? Absolument pas! L'échange fut plutôt bref et concis, au contraire: "Tu peux m'aider, s'il te plaît?" Réponse: un "non" plutôt franc suivi d'un long silence. Et pourtant, ça a complètement relancé la joueuse, qui avait même pris les devants avant de craquer dans la troisième manche (6-1, 4-6, 6-4). Il ne faut pas toujours de longs discours pour relancer une joueuse dans les cordes.

  1. Greet Minnen rejoint le 3e et dernier tour des qualifications de Roland-Garros

    Greet Minnen rejoint le 3e et dernier tour des qualifica­ti­ons de Roland-Gar­ros

    Greet Minnen a rejoint le troisième et dernier des qualifications de Roland-Garros, deuxième levée du Grand Chelem de tennis, jeudi à Paris. Menée un set à rien, l'Anversoise de 21 ans, 150e joueuse mondiale, a renversé la situation pour finalement s'imposer 2-6, 6-2 et 6-4 en 2h01 face à la Russe Natalia Vikhlyantseva (WTA 119), 22 ans, 8e tête de série, sur la terre battue du Court 12. Celle-ci avait éliminé Yanina Wickmayer (WTA 154) au tour précédent.